Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

CHE Guevarra, La Vie et le CCFD

« Découvrir l’évolution cubaine en dépassant les clichés »

Tel est le titre d’un article de Cyprien Viet paru dans La Vie le 23 08 2012. Cet appel au voyage relaie une proposition de tourisme dirigée par Guy Aurenche, président des Amis de La Vie et du CCFD, du 10 au 23 novembre prochain.

Le directeur de la rédaction de La Vie,  Jean-Pierre Denis, a lui-même lancé l’opération le 27 03 2012 : « Depuis 1961, la plus belle terre des Caraïbes, tant vantée par l’écrivain J.M. de Hérédia, évoque la révolution communiste de Fidel Castro, la figure emblématique du « Che », le soutien de l’Union Soviétique, le blocus américain, et,  depuis 1991, l’austérité malgré une ouverture au tourisme.

Aujourd’hui, quel avenir la mise en cause du marxisme par la mondialisation et la montée des générations nouvelles laissent-elles à cette aventure d’un demi-siècle ? »

Il ne faut pas être surpris par un tel aveuglement idéologique  au service du patron du CCFD. Jean-Pierre Denis, alors que les contacts se poursuivaient entre la Fraternité Saint-Pie X et le pape, écrivait dans La Vie, (26, 04, 2012) : 

« La coïncidence de ce retour avec l’anniversaire de Vatican II, ne manquera pas de frapper. Beaucoup  voudrons  y voir la preuve que Benoît XVI, à forces de gestes de ce type, montre qu’il n’assume plus le Concile, quoi qu’il puisse dire, faire et répéter par ailleurs sur tous les tons depuis le premier jour de son élection. Le pontificat sera entaché de ce soupçon réactionnaire [… ]L’image d’une Eglise suppliant presque quelques extrémistes de la rejoindre ne risque-t-elle pas de porter atteinte à l’effort de nouvelle évangélisation ? »

Le contraste est à la fois saisissant et éloquent.  D’un côté, jeter l’opprobre sur le pape par des insinuations ridicules (qui sont sans effets mais qui rangent le pape dans une classification politique à caractère infâmant) ; de l’autre, l‘admiration mal contenue pour le régime le plus  totalitaire et le plus sanglant des régimes latino- américains !

Avant tout arrêtons-nous sur la figure emblématique du « Che ».

Il s’agit là de la reconnaissance de la puissance révolutionnaire de l’homme, de son charisme et de sa gloire posthume que célèbre à l’envi le troupeau des lobotomisés de la politique et du « charity business ».

Nous donnons ci-après un document qui n’a jamais, à notre connaissance, été réfuté. Nous donnerons egalement la traduction. Mais nos lecteurs n’en auront pas besoin. La liste se suffit à elle-même

 

VICTIMAS DEL “CHE” GUEVARA CON PRUEBAS DOCUMENTADAS

 

Victimes du « CHE » avec des preuves écrites.

 

 

ENTILEZA DE Aníbal Radrizzani PARA AN 54

¿Si hubiran ganado, cuantos argentinos hubiesen sido ejecutados ?
Santucho y Masetti lo dijeron: “un baño de sangre…” ¿Quizá un millón..?

 

« Si nous avions gagné, combien d’Argentins auraient été exécutés ? » Santucho et  Masetti  lui  ( au « CHE ») dirent : « un bain de sang… peut-être un million ? »

 

 

 Note : Roberto Santucho, chef révolutionnaire trotskiste de l’Armée Révolutionnaire du Peuple. Tué par l’armée lors de l’attaque de son Q.G. le 19 juillet 1976. José Ricardo Masetti, journaliste argentin ami du CHE. Il le rejoignit à Cuba et participa à la fondation de l’agence de presse castriste Prensa Latina. Revenu en argentine il devint chef de l’Armée de la Guérilla du Peuple. Il est tué le 21 avril 1964. Son corps n’a jamais été retrouvé.

 

 

Es bueno que se sepa por todas las personas, sin distincion de nacionalidad, quien era el Che. Y no lo tengan como heroe, porque fue un hombre sin conciencia. Para los que somos catolicos, es muy triste recordar a los miembros de la Agrupacion Catolica Universitaria, Juventud Obrera Catolica y Juventud de Accion Catolica Cubana que los envio al paredon y ellos al ser fusilados cantaban el Himno a Cristo Rey. Eso no es una leyenda, ni un murmullo, es la realidad historica y la verdad que ha sido tapada por el regimen castrista y ya se sabra en el futuro esa triste injusticia.
Recibido de un amigo argentino residente en USA

DICEN QUE ERA MEDICO, PERO JAMAS SE LE CONOCIO SU DIPLOMA DE GRADUACION, SI SE SABE QUE ERA UN PROFUGO DE LA JUSTICIA ARGENTINA POR DISTINTOS DELITOS, SALIO HUYENDO EN MOTOCICLETA HACIA EL NORTE, HASTA QUE SE CONECTO CON LOS FIDELISTAS, LUEGO LA HISTORIA ES DE DOMINIO PUBLICO.

 

Il est bon que chacun sache, sans distinction de nationalité  qui était le Che. Et qu’on ne le prenne pas pour un héro parce que ce fut un homme sans conscience. Pour ceux qui sont catholiques, il très triste de se souvenir des membres du Mouvement Catholique Universitaire, de la Jeunesse Ouvrière Catholique, de la Jeunesse de l’Action Catholique cubaine qu’il envoya au poteau, eux qui, au moment d’être fusillés chantaient l’hymne du Christ-Roi. Ceci n’est pas une légende, ni une rumeur, c’est la réalité historique et la vérité qui a été  occultée par le régime castriste , mais un jour cette triste injustice sera révélée.

In formation reçue d’un ami argentin résident aux Etats Unis.

On a dit qu’il était médecin mais on n’a jamais eu connaissance de son diplôme universitaire, mais on sait qu’il était un fugitif recherché par la police pour différents délits. Il s’enfuit à moto vers le nord jusqu’à ce qu’il rencontre les « fidelistes », ensuite l’histoire est du domaine public.

 

 

Los asesinatos documentados del Che (hay muchos más sin documentar):

EJECUTADOS:
Ejecutados por el Ché en la Sierra Maestra durante la lucha contra Batista (1957-1958 )

Assassinats du « CHE » avec preuves. (I l y en a beaucoup d’autres sans traces écrites)

 Exécutés : Exécutés par le « CHE » dans la Sierra Maestra pendant la lutte contre Batista (1957-1958)


1. Aristio – 10-57
2. Manuel Capitán – 1957
3. Juan Chang – 9-57
4. “Bisco” Echevarría Martínez – 8-57
5. Eutimio Guerra – 2-18-57
6. Dionisio Lebrigio – 9-57
7. Juan Lebrigio – 9-57
8. El ” Negro ” Napoles- 2-18-57
9. “Chicho ” Osorio – 1-17-57
10. Un maestro no identificado (“El Maestro”) – 9-57
11-12. Dos hermanos, espías del grupo de Masferrer -9-57
13-14 Dos campesinos no identificados-4-57

 

 

 

 

Ejecutados u enviados a ejecutar por el Ché durante su breve comando en Santa Clara ( 1-3 de enero de 1959).

Exécutés ou désignés pour être exécutés par le « CHE » durant son bref  commandement à Santa Clara. (1-3 janvier 1959).

1. Ramón Alba – 1-3-59**
2. José Barroso- 1-59
3. Joaquín Casillas Lumpuy – 1-2-59**
4. Félix Cruz – 1-1-59
5. Alejandro García Olayón – 1-31-59**
6. Héctor Mirabal – 1-59
7. J. Mirabal- 1-59
8. Felix Montano – 1-59
9. Cornelio Rojas – 1-7-59**
10. Vilalla – 1-59
11. Domingo Alvarez Martínez 1-4-59**
12. Cano del Prieto -1-7-59**
13. José Fernández Martínez-1-2-59
14. José Grizel Segura-1-7-59** ( Manacas)
15. Arturo Pérez Pérez-1-24-59**
16. Ricardo Rodríguez Pérez-1-11-59**
17. Francisco Rosell -1-11-59
18. Ignacio Rosell Leyva -1-11-59
19. Antonio Ruíz Beltrán -1-11-59
20. Ramón Santos García-1-12-59
21. Pedro SocarrásS-1-12-59**
22. Manuel Valdés – 1-59
23. Tace José Veláquez -12-59**
** Che firmó la pena de muerte antes de partir de Santa Clara .

Certains noms sont marqués d’un double astérisque. « CHE » signa la peine de mort avant de quitter Santa Clara.

Ejecuciones documentadas en la prisión Fortaleza de la Cabaña bajo el comando del Ché (3 de enero al 26 de noviembre del 1959).

« Exécutions avec  documents écrits de la prison ‘Fortaleza de la Cabaña’ sous le commandement du « CHE » (du 3 janvier au 26 novembre 1959).

 

1. Vilau Abreu – 7-3-59
2. Humberto Aguiar – 1959
3. Garmán Aguirre – 1959
4. Pelayo Alayón – 2-59
5. José Luis Alfaro Sierra – 7-1-59
6. Pedro Alfaro – 7-25-59
7. Mriano Alonso – 7-1-59
8. José Alvaro – 3-1-59
9. Alvaro Anguieira Suárez – 1-4-59
10. Ani ella – 1959
11. Mari o Ares Polo- 1-2-59
12. José Ramón Bacallao – 12-23-59**
13. Severino Barrios – 12-9-59**
14. Eugenio Bécquer – 9-29-59
15. Francisco Bécquer – 7-2-59
16. Ramón Biscet– 7-5-59
17. Robert o Calzadilla – 1959
18. Eufemio Cano – 4-59
19. Juan Capote Fiallo – 5-1-59
20. Antonio Carralero – 2-4-59
21. Gertrudis Castellanos – 5-7-59
22. José Castaño Quevedo – 3-6-59.
23. Raúl Castaño – 5-30-59
24. Eufemio Chala – 12-16-59**
25. José Chamace – 10-15-59
26. José Chamizo – 3-59
27. Raúl Clausell – 1-28-59
28. Angel Clausell – 1-18-59
29. Demetrio Clausell – 1-2-59
30. José Clausell-1-29-59
31. Eloy Contreras- 1-18-59
32. Alberto Corbo – 12-7-59**
33. Emilio Cruz Pérez – 12-7-59**
34. Orestes Cruz – 1959
35. Adalberto Cuevas – 7-2-59**
36. Cuni – 1959
37. Antonio de Beche – 1-5-59
38. Mateo Delgado-12-4-59
39. Armando Delgado – 1-29-59
40. Ramón Despaigne – 1959
41. José Díaz Cabezas 7-30-59
42. Fidel Díaz Marquina – 4-9-59
43. Antonio Duarte – 7-2-59
44. Ramón Fernández Ojeda – 5-29-59
45. Rudy Fernández – 7-30-59
46. Ferrán Alfonso – 1-12-59
47. Salvador Ferrero – 6-29-59
48. Victor Figueredo – 1-59
49. Eduardo Forte – 3-20-59
50. Ugarde Galán – 1959
51. Rafael García Muñiz – 1-20-59
52. Adalberto García 6-6-59
53. Alberto García – 6-6-59
54. Jacinto García – 9-8-59
55. Evelio Gaspar – 12-4-59**
56. Armada Gil y Diez y Diez Cabezas- 12-4-59**
57. José González Malagón – 7-2-59
58. Evaristo Benerio González – 11-14-59
59. Ezequiel González-59
60. Secundino González – 1959
61. Ricardo Luis Grao – 2-3-59
62. Ricardo José Grau – 7-59
63. Oscar Guerra – 3-9-59
64. Julián Hernádez -2-9-59
65. Francisco Hernández Leyva – 4-15-59
66. Antonio Hernández – 2-14-59
67. Gerardo Hernández – 7-26-59
68. Olegario Hernández – 4-23-59
69. Secundino Hernández – 1-59
70. Rodolfo Hernández Falcón – 1-9-59
71. Raúl Herrera -2-18-59
72. Jesús Insua-7-30-59
73. Enrique Izquierdo- 7-3– 59
74. Silvino Junco – 11-15-59
75. Enrique La Rosa- 1959
76. Bonifacio Lasaparla- 1959
77. Jesús Lazo Otaño -1959
78. Ariel Lima Lago – 8-1-59- (Menor)
79. René López Vidal -7-3-59
80. Armando Mas – 2-17-59
81. Ornelio Mata- 1-30-59
82. Evelio Mata Rodriguez- 2-8-59
83. Elpidio Mederos -1-9-59
84. José Medina -5-17-59
85. José Mesa 7-23-59
86. Fidel Mesquía Díaz 7-11-59
87. Juan Manuel Milián – 1959
88. Jose Milián Pérez – 4-3-59
89. Francisco Mirabal – 5-29-59
90. Luis Mirabal – 1959
91. Ernesto Morales – 1959
92. Pedro Morejón – 3-59
93. Carlos Muñoz M.D.- 1959
94. César Nicolardes Rojas- 1-7-59
95. Víctor Nicolardes Rojas- 1-7-59
96. José Nuñez – 3-59
97. Viterbo O’Reilly – 2-27-59
98. Félix Oviedo – 7-21-59
99. Manuel Paneque – 8-16-59
100. Pedro Pedroso – 12-1-59**
101. Diego Pérez Cuesta – 1959
102. Juan Pérez Hernández – 5-29-59
103. Diego Pérez Crela – 4-3-59
104. José Pozo – 1-59
105. Emilio Puebla – 4-30-59
106. Alfredo Pupo – 5-29-59
107. Secundino Ramírez – 4-2-59
108. Ramón Ramos – 4-23-59
109. Pablo Ravelo Jr. – 9-15-59
110. Rubén Rey Alberola – 2-27-59
111. Mari o Risquelme – 1-29-59
112. Fernando Rivera – 10-8-59
113. Pablo Rivero- 5-59
114. Manuel Rodríguez – 3-1-59
115. Marcos Rodríguez -7-31-59
116. Nemesio Rodríguez – 7-30-59
117. Pablo Rodriguez – 10-1-59
118. Ricardo Rodriguez – 5-29-59
119. Olegario Rodriguez Fernández-4-23-59
120. José Saldara – 11-9-59
121. Pedro Santana – 2-59
122. Sergio Sierra – 1-9-59
123. Juan Silva – 8-59
124. Fausto Silva – 1-29-59
125. Elpidio Soler- 11-8-59
126. Jseús Sosa Blanco – 2-8-59
127. Renato Sosa- 6-28-59
128. Sergio Sosa – 8-20-59
129. Pedro Soto – 3-20-59
130. Oscar Suárez – 4-30-59
131. Rafael Tarrago – 2-18-59
132. Teodoro Tellez Cisneros- 1-3-59
133. Francisco Tellez-1-3-59
134. José Tin- 1-12-59
135. Francisco Travieso -1959
136. Leonrardo Trujillo – 2-27-59
137. Trujillo – 1959
138. Lupe Valdéz Barbosa – 3-22-59
139. Marcelino Valdéz – 7-21-59
140. Antonio Valentín – 3-22-59
141. Manuel Vázquez-3-22-59
142. Sergio Vázquez-5-29-59
143. Verdecia – 1959
144. Dámaso Zayas -7-23-59
145. José Alvarado -4-22-59
146. Leonoardo Baró- 1-12-59
147. Raúl Concepción Lima – 1959
148. Eladio Caro – 1-4-59
149. Carpintor – 1959
150. Carlos Corvo Martíenz – 1959
151. Juan Guillermo Cossío – 1959
152. Corporal Ortega – 7-11-59
153. Juan Manuel Prieto – 1959
154. Antonio Valdéz Mena – 5-11-59
155. Esteban Lastra – 1-59
156. Juan Felipe Cruz Serafín-6-59**
157. Bonifacio Grasso – 7-59
158. Feliciano Almenares – 12-8-59
159. Antonio Blanco Navarro – 12-10-59**
160. Albeto Carola – 6-5-59
161. Evaristo Guerra- 2-8-59
162. Cristobal Martínez – 1-16-59
163. Pedro Rodríguez – 1-10-59
164. Francisco Trujillo- 2-18-59
** El Ché firmó la sentencia de muerte, pero la ejecución se efectuó luego de que dejara su comando
«  Le « CHE »  signa la sentence de mort, mais l’exécution eut lieu après qu’il eut quitté son commandement ».


El New York Times de la época reportó 15 ejecuciones adicionales, pero se desconocen los nombres de las víctimas.

Esta Información proviene del libro por publicar de Armando Lago, Ph.D. ” Cuba : El costo humano de la revolución social”

Le New York Times de l’époque rapporte 15 exécutions supplémentaires mais on ne connaît pas les noms de ces victimes.

Ces informations proviennent du livre à publier de Armando Lago, Ph D «  Cuba . Le coût humain de la révolution sociale ».

 

 

L’ignominie de La Vie et de Guy Aurenche va très loin.

En prévision de critiques qui pourraient être faites, ils donnent la parole à Fidel Castro à la fin de la  chronologie qu’ils proposent pour le disculper de ces crimes :

«  La révolution est dans l’histoire ce qu’est le médecin à la naissance d’une vie nouvelle. Il n’emploie pas sans nécessité le forceps, mais il l’emploi sans hésiter chaque fois que cela est nécessaire pour aider à l’enfantement. Cette naissance apporte aux masses asservies et exploitées l’espérance d’une vie meilleure ».

« Fidel Castro. 4 février 1962 Seconde déclaration de La Havane. »

Pour connaître les liens étroits qui existent entre le CCFD et la révolution marxiste-léniniste cubaine on se reportera  à notre étude du 8 juin 2012

Rappelons qu’un des individus qui disculpe Fidel Castro est aussi en charge de la charité envers le prochain pour le compte de l’Eglise de France. Il finance avec les deniers des catholiques des officines qui promeuvent l’avortement et l’abomination morale.

Les évêques de France s’en soucient comme d’une guigne. C’est leur choix.

 Il est vrai que l’évêque de Troyes qui a supprimé la messe du dimanche le jour de la fête diocésaine le 1er juillet dernier : « Le choix de ne pas avoir d’Eucharistie a été fait pour mieux signifier que nous avons d’autres dons à partager… », a, lui aussi, fait un choix. Est-ce du relativisme ?

 



28/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres