Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Deux cas de désinformation

Antonio Gaspari a donné la deuxième partie  de son éloge de Nelson Mandela sur Zénit France.

Ces deux textes sont parus dans l’édition italienne mais je n’ai rien vu dans la version anglaise et espagnole.

Le 21 mars 2012, Yves Daoudal et Perepiscopus avaient déjà attiré l’attention de leurs lecteurs sur le curieux comportement journalistique  du grand patron de Zénit qui éliminait Benoit XVI  parmi les prédécesseurs du Pape François : Quand Zénit efface Benoit XVI.

Antonio Gaspari est né le 7mars 1955 il a suivi des études universitaires à Turin à la faculté de sciences politique puis  en 2002 il est devenu coordinateur scientifique pour le Master des Sciences de l’Environnement à Rome à l’Athénée Pontifical  Reine des Apôtres

Il a reçu deux prix pour son travail de journaliste : en 1998 prix de la Fondation Vittoria Quarenghi pour sa contribution à la culture pro vita ; et en 2006 le Prix International Padre Pio di Pietrelcina pour son professionnalisme indiscutable et sa contribution à la diffusion de la culture.

Il a écrit plus de vingt ouvrages et collaboré à des dizaines de journaux et radios. Il a collaboré à Tempi (proche de Communion et Libération) qui a été accusé il y a un an de bénéficier d’une fraude fiscale au Luxembourg. On le retrouve aussi à La Razon en Espagne. Il a fondé et dirige Greenwatch News et collabore à Inside The Vatican. Il est le grand patron de Zénit ! Il est partout, il voit tout,  il entend tout, il sait tout !

C’est donc un intouchable !

Ce grand informateur couronné veut nous faire prendre Nelson Mandela pour un ouvrier de la fraternité. Pour cela il a tout simplement repris la défense de Mandela à son procès en ELIMINANT, en passant sous silence  la totalité des charges qui lui ont été signifiées et qui lui ont valu l’emprisonnement à vie comme nous l’avons dit dans notre précédent article.

Nous sommes dans un cas de désinformation par personne ayant autorité. Antonio Gaspari baigne dans une aura qui lui donne la possibilité de tout se permettre y compris de faire d’un terroriste un héros !

 

Le cas de Jean-Frédéric Poisson dont nous avons donné communication précédemment relève du même ordre de désinformation.

Faire croire que la démocratie est une valeur spirituelle, qu’il y a des points de convergence  et de partage entre la spiritualité et la démocratie n’est pas donné à tout le monde.

L’idole démocratique aurait engendré des vertus par le seul pouvoir d’être « démocratie ». N’importe quel être raisonnable réagit à cette annonce.

Alors on a trouvé un thomiste chevronné pour nous faire avaler cette couleuvre.

Ce n’est pas la première fois. Un certain, Jacques Maritain nous a donné autrefois « Humanisme intégral » et quelques autres réflexions. Jean-Frédéric Poisson essaie avec son autorité de docteur en philosophie de nous proposer un « nouvel idéal historique concret ».

C’est l’utopie sans cesse renouvelée des réformateurs modernistes.

Jean-Frédéric Poisson, usant de son autorité, nous refile un stock de vieilles fripes philosophico-sociales. C’est une désinformation car il ne dit pas d’où vient tout ce fatras dont l’histoire des hommes a montré l’inanité !



23/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres