Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

D’une culture de mort à l’autre

Nous venons de voir le CCFD à l’œuvre au Nicaragua ! Mais il a fait la même chose en alphabétisant les guérilleros de la SWAPO en Namibie. Là encore, le CCFD est si sûr de lui qu’il déclare carrément dans ses documents que l’alphabétisation est faite grâce à la méthode Paulo Freire !

Pourquoi en effet dissimuler son action révolutionnaire quand on a le soutien inconditionnel et aveugle de tout l’épiscopat français et que la poignée des amis de la vérité sont traités de calomniateurs et de « Duettistes de l’infamie ». Cette très belle expression fut ciselée par Témoignage Chrétien à l’adresse de Jacques Bonomo, directeur des grands reportages du Figaro Magazine et  de Jean-Pierre Moreau, journaliste au même hebdomadaire.

Cette culture de mort n’a pas disparu, elle s’est simplement radicalisée. Hier on tuait le cœur, l’intelligence et l’âme et les opposants au régime sandiniste, aujourd’hui on aide au meurtre des enfants à naître. Nous sommes toujours dans une logique de mort.

En Argentine, l’exemple de l’aide apportée à Action Educative pour l’Education Populaire (nous francisons le nom pour la commodité de la lecture), est une fois encore la preuve de ce que nous affirmons. L’AEEP émarge à trois postes dans le budget du CCFD : 1) Programme mercosur social et solidaire : renforcer le rôle de la société civile pour la construction d’une citoyenneté régionale. 2) Prévention de la traite des personnes dans le Cône sud. 3) Renforcer les capacités pour exercer ses droits : prévention de la traite et de l’exploitation sexuelle à Santa Fé.

Quel beau programme ! Le donateur ne comprend rien à ce libellé pour initié et combien pourraient dire ce qu’est le programme « mercosur » social et solidaire ! Mais on ne discute pas ! CCFD dixit ! Nous sommes en plein terrorisme pastoral et vingt-cinq mouvements d’action catholique et apparentés marchent en rang serré sans murmurer. Le président du CCFD a été adoubé par lettre signée du cardinal Vingt-Trois, Mgr Herbreteau le Grand Accompagnateur et tous les évêques français opinent. Si certains osent en privé dire qu’ils savent un peu ce qui se passe aucun n’a encore eu le courage d’interdire la quête annuelle pour le CCFD dans son diocèse ! Le CCFD est une société orwellienne avec un Big Brother à deux têtes : Guy Aurenche et Mgr André Vingt-Trois.

Et pourtant, s’ils voulaient se donner la peine … !

Allez à http://accioneducativa.org.ar

Vous découvrez, (en espagnol) la référence idéologique de cette action éducative : Paulo Freire. Et il va figurer dans un bandeau supérieur pendant toutes vos recherches accompagné de son portrait. Si vous avez du courage et que vous lisiez l’interminable rapport d’activité de l’année 2001 vous y trouverez d’abondante références implicites ou explicites à l’illustre pédagogue.

En parcourant les rubriques de la colonne de gauche vous n’aurez que l’embarras du choix :

Presentacion : Derecho a decidir  (il s’agit du droit à l’avortement) ; Salud Comunitaria : Education sexuelle et droits sexuels et reproductifs ; sur tout le continent cela signifie droit à l’avortement et à toutes les turpitudes qui l’accompagnent.

Organigrama : photos bucoliques de la campagne et des petits paysans et artisans pour donner le change et faire oublier l’idéologie.

Articulaciones : RSMLAC (Réseau de Santé des femmes pour l’Amérique latine et les Caraïbes). Ce réseau diffuse dans tous les pays la politique d’avortement, de contraception et le reste. Une mention spéciale pour ce réseau : il relaie une demande de poursuite contre Benoït XVI devant le tribunal de La Haye, pour crime contre l’humanité.

Voyez aussi la référence au Forum Social Mondial et à AMUYEN, plate-forme du CCFD en Argentine.

Como ayudarnos : (Comment nous aider).  Allez à, Principales sources de financement. Vous trouvez le CCFD et RSMLAC ! Déjà dans le rapport de 2001 le CCFD est cité comme bailleur de fonds !

Si maintenant vous lisez les deux textes de la page d’ouverture vous trouverez que le que le 2ème Congrès national contre la traite et le trafic des personnes s’est déroulé sous les auspices du CCFD et que Accion educativa est venue en Bretagne en mars dernier pour porter la bonne parole dans la Bretagne des villes et des campagnes pour les 50 ans du CCFD.

Mais il faut aller chercher confirmation à l’extérieur  pour vérifier si tout cela n’est pas une invention et savoir si cette association financée par le CCFD est bien engagée dans la politique de Mort.

http://abortolegal.com.ar

En 2010 une vaste campagne en faveur de l’avortement a eu lieu en Argentine. 306 associations ont donné leur agrément pour le droit à l’avortement légal, sûr et gratuit.

Qui a signé ?  Les deux associations financées par le CCFD : INDESO-MUJER  (n°194) et Accion Educativa (n°7). Au n° 26 on trouve « Apostasie Collective » et au n°258 le Parti communiste argentin !

Les références dans la dérive abominable sont très nombreuses. Nous allons nous attacher prochainement aux réseaux.

En attendant nous ne sommes pas assez  familier  avec les évêques français pour savoir qui connaît la langue espagnol. Nous n’en connaissons qu’un Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, qui a appris l’espagnol pour ses visites apostoliques en Amérique Latine…



30/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres