Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

En attendant le jour J

La grande semaine est commencée

Nous sommes à J- 6

L’ultime organisation se met en place. Partout de tous les coins de France, les consciences droites, les esprits rassérénés, les intelligences éclairées, la foi chevillée au corps, la France profonde va marcher pour sauver la civilisation héritée de nos ancêtres… depuis Adam et Eve. Tous les politicards, les voitures balais de l’électoralisme le plus alimentaire jusqu’aux saints évêques qui marchent en tête de la cohorte. Croisade de pauvres gens, de pères et mères de familles, d’enfants, de patriotes héritiers de ceux qui ont inscrit leur nom sur les monuments aux morts de tous nos villages et de nos villes ! Tous vont dire NON à l’infâme grouillement parlementaire, maçonnique, ministériel et présidentiel, agglomérat de rencontre électorale et démocratique qui prétend parler au nom du peuple pour changer le monde. Vos eritis sicut dii ! Avec le mariage pour tous vous vous aimerez tous ! Vous serez comme des dieux ! Nous connaissons le refrain depuis plus de quatre mille ans !

On se réfère à la manifestation de 1984. J’y étais.Ca n’a rien à voir ! La preuve, c’est que ce qu’on appelle « l’enseignement catholique » avec cette grande manif, n’a cessé de disparaître ! On se souvient de l’accueil réservé à Mgr Cattenoz lorsqu’il a rappelé les fondamentaux sur l’école catholique!Non dimanche l’enjeu est beaucoup radical.  Il l’est tellement que cela dépasse les forces humaines et que nous espérons que notre Dieu trouvera les dix justes nécessaires au salut de notre patrie.

Déjà, nous pouvons faire un premier bilan.

Jamais depuis 1789  et la messe de Benoît XVI aux Invalides qui effaçait celle de l’ignoble Talleyrand, jamais les voix catholiques ne ce sont si complètement et si harmonieusement exprimées. Un concours inconnu d’évêques, de prêtres, de religieux, de professeurs, de médecins, de savants de pères et mères de familles, de tout un peuple s’est levé pour dire NON à la Révolution.

Et cela n’est pas rien et laissera des traces quelle que soit la suite. Oui, certains retomberont dans leur relativisme après s’être mobilisés. Mais ce jour de la Sainte Famille dans le calendrier de la forme extraordinaire restera à jamais mémorable. Retenez cette date, 13 janvier 2013.

Est-ce à dire que tous les catholiques marchent du même pas et que ceux qui ne marchent pas sont peu nombreux. Non. C’est faux.  Ils sont dans l’ombre, prêts à reparaître.

Tous les gros bataillons de l’action catholique sont restés muets. Muets, les défenseurs patentés du pauvre, de l’immigré, du sans-abri. Le CCFD finance  les défenseurs du «  matrimonio igualitario », mariage pour tous, à la mode argentine.

Ceux –là, pour l’instant, se font oublier. Eux et leurs suppôts cléricaux laissent passer la vague. Et nous serions dans une erreur fatale si nous les oubliions. Le PS compte sur eux pour la seconde manche. Le parti épicopalo-médiatique est bien vivant !

Il faudra ne pas baisser la garde et surtout ne pas s’en remettre à des politiciens où politiciennes douteux. L’une d’elles qu’un de nos amis a joliment baptisée Notre-Dame des aller- retour est l’exemple même à ne pas suivre !

A lundi 14 février !



07/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres