Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Lettre ouverte à Mgr Bernard Housset, évêque de La Rochelle et Saintes

Le 13 novembre dernier nous avons envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception n°1 B 007 104 4866 6, une lettre ouverte à Monseigneur Bernard Housset.

Il est l’évêque accompagnateur du CCFD, chargé de la Solidarité.

Dans notre envoi «  ICI et LA- BAS », « Le CCFD a-t-il toujours la confiance de l’épiscopat ?»,  nous avons attiré l’attention sur le comportement contradictoire de l’épiscopat français qui finance en Amérique latine ce qu’il condamne en France : le mariage pour tous. Peu après nous avons lu la lettre adressée par Mgr Housset  à ses diocésains qui confirmait notre affirmation.

Dans  cette lettre ouverte nous donnons des précisions.

Le lecteur pourra aussi se reporter à la video mise sur ce blog. D’aucuns diront que notre information est collatérale et secondaire par rapport à la grande affaire du « mariage pour tous ».Il y a urgence face à la loi diabolique concoctée par les socialistes. Nous pensons cependant que l’unanimité épiscopale (ou presque à la date à laquelle nous écrivons), ne change en rien les dispositions idéologiques de l’épiscopat dans l’ordre de la charité pratiquée par le CCFD. Le peuple argentin vaut autant que le peuple français aux yeux de Dieu.

Nous reviendrons sur ce sujet après la grande bataille qui se prépare contre le changement de civilisation, injure abominable faite à Dieu et à sa création.

 

 

                                                                                                              Troyes le 13 novembre 2012

LETTRE OUVERTE

 

Monseigneur,

J’ai lu avec  le plus grand intérêt la lettre que vous avez adressée à vos fidèles sur le sujet gravissime de l’heure concernant « le mariage pour tous ». Vous y défendez « les fondements anthropologiques de la société ».

Vous joignez votre voix à celles des nombreux évêques de France qui manifestent leur zèle pour la loi naturelle et divine et le salut de notre civilisation. Cette unanimité qui progresse de jour en jour est un grand réconfort pour tous ceux qui se mobilisent contre ce projet de loi inique.

Depuis de nombreuses années vous accompagnez le CCFD. Or celui-ci finance en Amérique latine des associations qui soutiennent directement ou indirectement ce que vous dénoncer en France à savoir « le mariage pour tous »,  « el matrimonio igualitario » notamment INDESO-MUJER et INCUPO situées en Argentine.

Je vous serais aussi très reconnaissant  de bien vouloir me confirmer que ces associations ne sont pas financées par le CCFD bien qu’elles s’en réclament. (//www.indesomujer.org.ar/financiaciones.html .)

Pour mémoire, je vous signale que INDESO-MUJER a été fondée le 1er juillet 1984 par Susana Chiarotti, sa sœur Noémi Chiarotti (dite Mimi), et Mabel Gabarra.

Susana Chiarotti a reçu une formation « catholico-marxiste » au CETRI du chanoine belge marxiste Houtart. C’est au CETRI que le prêtre guérillero  Camillo Torres Restrepo a été formé ; elle est aujourd’hui l’avocate du mouvement argentin LBGT.

 Mabel Gabarra militante du Parti  Communiste Révolutionnaire d’inspiration trotskyste avec une pratique maoïste (les femmes du PCR étaient appelées « las chinas ») a été contrainte de s’exiler  en France dans les années 70 pour cause d’activité révolutionnaire en Argentine.

Noémie Chiarotti est la grande organisatrice des mouvements féministes de Rosario (Santa Fe), notamment de l’ENCUENTRO NACIONAL de las MUJERES dans cette ville en 2003.

Jamais aucune de ces femmes n’a manifesté d’appartenance à la religion catholique et encore moins une participation quelconque à la charité chrétienne. Elles ont toujours soutenu les  thèses révolutionnaires les plus radicales et attaqué publiquement l’Eglise catholique.

Veuillez agréer, Monseigneur, l’expression de mes salutations distinguées in Christo

Jean-Pierre Moreau



21/11/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres