Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Los von Rom (Luther), Rome bon débarras

Los von ROM (Luther), Rome, bon débarras !

 

 

CESEEP (Centre œcuménique des services pour l’évangélisation et l’éducation populaire)

Avec ce deuxième partenaire affiché dans le magazine du CCFD, (un partenaire qui reçoit des fonds du CCFD), nous pouvons constater que le CCFD occupe une place prépondérante dans le  Congrès Continental de Théologie. Il finance à la fois l’organisation,  l’élaboration de la substance du discours et  la diffusion grâce à l’agence Amérindia.

La présence de deux protagonistes de la théologie de la libération, BOFF  et SOBRINO donne le ton de cette rencontre et l’orientation idéologique du CCFD. Nous avons donné dans Le Terrorisme Pastoral, le portrait détaillé de ces deux personnages. Nous avons souligné l’ignominie de BOFF contre son frère Clodovis qui après s’être égaré un temps dans la théologie de mort est revenu à l’Eglise catholique. Et c’est l’Institution Unisinos  organisateur de ce Congrès qui avait été chargé de lui régler son compte. (Unisinos était déjà l’organisateur  du Forum mondial de théologie et de libération en décembre 2003). Tous les organismes principaux d’aujourd’hui étaient déjà à l’œuvre à cette date.

 Le cas de SOBRINO est tout aussi significatif.

  Le 13 décembre 2006, au cours de l’audience accordée au Cardinal William Joseph Levada, Préfet du dicastère, le Pape Benoît XVI a approuvé cette notification décidée lors de la session ordinaire du dicastère et en a ordonné la publication. 

« Cette publication est faite pour offrir aux fidèles un critère de jugement sûr, fondé sur la doctrine de l’Eglise, concernant les affirmations citées dans les livres et autres publications de l’auteur ».

« La Congrégation ne prétend pas juger les intentions subjectives de l’auteur, mais elle a le devoir d’attirer l’attention sur certaines propositions qui ne sont pas conformes à la doctrine de l’Eglise. Les dites propositions concernent :

1)    les suppositions méthodologiques énoncées par l’auteur  et sur lesquelles il fonde sa réflexion théologique.

2)    La divinité du Christ

3)    L’incarnation du Fils de Dieu

4)    La relation entre Jésus et le royaume de Dieu

5)    L’auto-conscience de Jésus

6)    La valeur de sa mort.

 

 

Et tous les évêques de France trouvent normal que les fidèles de leur diocèse financent les ennemis déclarés de l’Eglise !

 

 

Guy Aurenche peut toujours se faire photographier avec le cardinal Sarah ça ne change pas l’idéologie du CCFD mais ça trompe les fidèles et à la fin… il y a la quête !

 

CESEEP est un bastion de la révolution en Amérique latine sous couvert de religion.

Avec sa galerie de martyrs : Camillo Torrés, les sœurs Marynoll, etc …

Ses héros comme Pedro Casaldaliga et un cortège d’intervenants Parmi lesquels un français Bernard Lestienne le correspondant de DIAL l’agence lyonnaise de désinformation sur l’Amérique latine !

Sont également réunis en ce lieu les différentes églises protestantes dont  le pasteur André Musskopf, défenseur de la théologie gay, de la théorie du genre, de l’homosexualité et de la diversité sexuelle. La pasteure Neusa Tetzner, spécialiste du genre (aspect historique et religieux) Elle appartient à une confession évangélique  qui soutient l’avortement comme ultime issue et non comme un moyen de contraception.

L’Ecole supérieure de Théologie (EST) de Sao Leopoldo a reçu en son temps Leonardo Boff et sa concubine, Marcia Montero da Silva Miranda, militante des droits de l’homme.

 

Toutes ces activités reçoivent les fonds du CCFD grâce à l’épiscopat français qui ne veut rien savoir !

 

Pour reprendre une formule du site Itinerarium nous disons à ces évêques muets : « Vous devriez être le jour mais vous êtes la nuit ». Ou bien encore celle du Salon Beige : « L’absence de transparence et d’information est la caractéristique d’une vraie dictature ».

 

Mais notre réflexion doit aller au-delà de ces sentences et nous devons nous adresser encore à nos évêques.

 

A l’exception de quelques-uns au comportement héroïque, comment ne voyez-vous pas que l’appareil épiscopalo-médiatique et sa centrale idéologique le CCFD sont le premier obstacle à l’évangélisation ?

Vous avez, dans votre majorité, remercié la Providence pour le don de Benoît XVI à l’Eglise. Et voilà que parmi ces louangeurs figurent en bonne place tous ceux qui n’ont eu de cesse de rejeter son enseignement. Le meilleur des papes serait-il élu prochainement, la religion catholique en France continuera son déclin car le noyau dirigeant de l’épiscopat et son appareil idéologique, le CCFD, reprend inlassablement le cri de Luther : « Los von Rom ! », «  Rome, bon débarras ! ».

Non je n’exagère pas ! Tant que vous n’aurez pas détruit le politburo épiscopal aucun redressement ne sera possible.

Vous avez peu de chose à faire : supprimer la quête du CCFD et sa délégation diocésaine chez vous. Souvenez-vous de la fable de La Fontaine Le Lion et le Rat : « Une maille rongée emporta tout l’ouvrage ». Dieu vous assiste Messeigneurs !

 

 

 

 

 

 



06/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres