Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Mgr STENGER - episode 6 - Mgr Stenger, le CEFAL et la théologie de la libération ?

Relire les precedents episodes sur Mgr Stenger (1, 2, 3, 4, 5)

 

Nous avons vu les engagements de Mgr Stenger à la tête du Pôle Amérique latine de la Mission universelle, Commission de la Conférence épiscopale de France. Depuis 2007, les années se suivent et se ressemblent. Ses engagements se confirment  chaque année à l’occasion des journées du CEFAL (Comité épiscopal  Amérique Latine). Son  adhésion s’amplifie. L’ancrage  dans la théologie de la libération et ses pratiques est décliné sur tous les tons. Après le choix de François Houtart, les suivants sont éloquents.

 

 I - Les 3 et 4 mars 2008, l’intervenant principal est José de Broucker.  Thuriféraire de Dom Helder Camara et de Mgr Riobé, il incarne depuis plus de quarante ans le progressisme le plus radical. Ancien directeur de la Vie et des Informations Catholiques Internationales, il est le parangon des catholiques les plus engagés dans la collaboration avec la gauche

Sa conférence avait pour sujet « Le prophétisme ». C’est un thème récurrent au CEFAL. Antoine Guérin l’a repris dans le bulletin du Pôle n° 76.

José de Broucker est un spécialiste du prophétisme. Il a donné des articles, participé à des colloques  (Eruption prophétique de l’Eglise en Amérique latine), et publié dans un ouvrage collectif « L’intuition prophétique. Enjeu pour aujourd’hui ». Les prophètes référents sont : Teilhard de Chardin, Emmanuel Mounier, Mgr Riobé et Helder Camara qui parlant de lui-même, a eu cette phrase  qui en dit long sur le personnage : « J’appartiens  plus à la famille des prophètes qu’à celle des docteurs ».

Evidemment ce prophétisme-là n’a rien à voir avec celui des prophètes de l’Ancien Testament de l’Eglise catholique. Il s’agit d’un détournement de langage pour tromper les fidèles.

Le prophétisme du Pôle a pour objet la proclamation de la société à venir celle qui verra la réconciliation de l’Eglise et de la Révolution. Elle implique le rejet implicite de l’Eglise Institution et de sa hiérarchie qui sont les obstacles principaux à l’avènement de l’Eglise prophétique. L’église prophétique a déjà ses martyrs. Ils sont partout présents en photos sur des panneaux dans les manifestations des communautés de base. Ce prophétisme est intimement lié à la guerre de libération sous une forme violente. Mgr. Pedro Casaldaliga nous l’a confirmé lui-même en nous dédicaçant son livre, Nicaragua : combat et prophétie, « en union avec la Pâque du Christ du Peuple ».

Une telle idéologie ne peut que trouver un accueil favorable pour un Mgr Stenger qui  ne peut, lui, se satisfaire  de l’Eglise unique dépositaire des vérités du salut.

 

2- En 2009, le 28 février et 1er mars, le thème a pour titre : La force des Pauvres : toujours un défi ! Cette année-là, le CEFAL n’a pas trouvé de ténor mais tout est dans le titre. Il est directement emprunté au titre du livre  de Gustavo Gutierrez, « La force historique des Pauvres ». Les témoins sont Cathy Lemeil de Bretagne –solidarité, Pérou –Bolivie ; le père Jean-Claude Seguin dont l’expérience héroïque parmi les malades du sida en Bolivie n’indique à aucun moment une quelconque assistance spirituelle mais qui distribue des préservatifs ; Bernard Quintard que nous avons déjà rencontré en 2007 et les responsables du Pôle, Mgr Stenger et le père Kloeckner.

 

3 -  En 2010, le thème retenu pour les  26 et 27 février « Christ dévoilé dans l’homme souffrant » ne semble pas avoir été l’objet de réunion à cause du tremblement de terre de Haîti. On peut se reporter au bulletin de l’église du Tarn, http://catholique-tarn.cef.fr/spip.php?article2399, qui reprend complétement le sujet et reproduit sur son site l’image blasphématoire du Christ remplacé sur la croix par des représentants du peuple. Ce genre de travestissement était une spécialité de l’église révolutionnaire du Nicaragua.

 

4- En 2011, les journées du CEFAL les 4-5 mars  ont été surtout l’occasion pour Mgr Stenger de donner une conférence : J’étais au premier anniversaire du séisme (Haîti). Nous n’avons pas trouvé de compte rendu. Le père Pissier de Montargis a publié une recension de l’intervention.

 

A suivre : Comment le CEFAL a-t-il fêté son 50ème anniversaire ?



22/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres