Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Pétaudière au Vatican ? Pas sûr !

Pétaudière au Vatican ?

 

L'article paru dans Atlantico et repris partiellement par "Riposte catholique" appelle, selon nous, les remarques suivantes.

 

1 Non le pape n'est pas seul.. Il a un conseil de 9 cardinaux et l'absence du cardinal Pelle est provisoire. Dans de nombreux dicastères il a mis des hommes à lui et évincés les encombrants. Par l'intermédiaire de la "Civilta Catolica" imposée à toutes les nonciatures, il diffuse à tous les niveaux la théologie du peuple qui est le substrat de sa pensée. Il a sous son contrôle toute la communication.

Sur les questions sensibles, mariage de prêtres, Humanae Vitae, Académie pour la Vie, Institut  Saint Jean-Paul II, homosexualité etc, selon sa formule il ouvre des chemins et construit des ponts.

 

2 Il a clairement dit que l'interprétation exacte de Amoris Laetitia était celle de l'épiscopat argentin. Aucune ambigüité à se sujet . La meilleure preuve est que aucun évêque n'a été sanctionné pour l'avoir appliquée dans le sens contraire à l'enseignement de toujours.

 

S'il ne répond pas et refuse de recevoir les cardinaux qui sont parfaitement dans leur rôle, c'est parce qu'ils appartiennent à l'Eglise "autoréférencielle" qui pour lui n'a plus cour.

 

3 Il n'y a aucune cacophonie quant à l'immigration. Nous avons montré sur ce blog ce qu'il en était. On ne peut pas juger des actions du pape sans faire référence à la pensée qui motive ses actions. San Egidio est un appendice cléricalo-politique né pour servir les intérêts européens et mondialistes. Je conseille la lecture du patron de cet "institut", Comprendre le pape François, L'tinéraire d'un homme qui veut changer le monde et l'Eglise, par Andrea Ricardi le fondateur.

 

4  La politique des Etats qu'ils soient du Nord ou du Sud n'ont rien à voir dans le comportement politique du pape. Sa vision polyédrique du monde n'appartient pas à ces considérations journalistiques. (Je développerai cela dans un mois).

 

5 Avant d'aller au Chili, le pape se rend du 6 au 10 septembre, en Colombie. Pourquoi ? Parce qu'il a mis en oeuvre tous les moyens pour l'accord avec les FARC... à Cuba. Ces accords, acceptés par lui, comportent et confirment la négation des plus élémentaires principes de la morale catholique. Les catholiques qui se sont élevés contre ces accords ont été réduits au silence.

 

6 Lorsqu'il y a eu dans les années 80 un différend au sujet du canal de Beagle entre le Chili et l'Argentine, le pape Jean-Paul II a favorisé la conclusion heureuse de cette affaire sans intervenir personnellement mais en nommant de vrais diplomates du Vatican auprès des parties.

 

Le pape n'a nul besoin d'aller en Argentine et les Argentins ne s'estiment pas trahit ! Jamais il n'y a eu autant d'éloges ! Les dernières trouvaille en  ce sens viennent de deux adulateurs patentés J.C. Scannone S.J, son ancien professeur et la théologienne Emilce Cuda : le premier déclare qu'il est un signe des temps et un nouveau paradygme, la seconde qu'il "est un signe des temps en personne (Para leer a Francisco, page 49). Un autre va jusqu'à écrire que grâce à lui l'Argentine est devenue un lieu théologique !

Avec celui qui est son porte-plume et conseiller depuis, au moins, Aparecida en 2007, Victor Fernandez, et les syndicalistes qui ont récupéré le péronisme ( il est en contact permanent avec leurs représentants), le pape est parfaitement en phase avec son pays ; sans compter toutes se relations personnelles et l'Université Catholique de Buenos Aires !

Les opposants ou les mécontents se signalent peu. S'ils avaient du courage ils donneraient des informations réelles. A ce jour ce  n'est pas le cas ! 

 

Le vaticaniste le plus avisé et le plus compétent, Sandro Magister, a récemment expliqué que le pape préparait la place pour son successeur. Nous savons parce qu'ils l'ont dit PUBLIQUEMENT que c'est le souhait du cardinal Kasper et de Leonardo Boff. le pape a nommé 61, soixante et un, nouveaux cardinaux !

 

A lire (en anglais ) The political pope de Georg Neumayr, pour comprendre les chois politiques du pape François

 



07/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres