Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Révélations sur l'Europe par Monseigneur Stenger !

 

Révélations sur l'Europe, par Mgr Stenger.

 

Nous reprendrons notre analyse sur Mgr Brunin et la famille.

 

Il nous a paru très important de présenter les révélations de Mgr Stenger, évêque de Troyes, pour inciter les fidèles de son diocèse à voter en faveur de l'Europe maçonnique. (Bulletin diocésain n°5 mai 2014).

 

1 – Il existe chez certains une répulsion  « qui interroge sérieusement sur les possibilités d'un vivre-ensemble européen ».

En effet « S'il est vrai que le vivre-ensemble dans la paix est une belle avancée... nous devons avoir conscience que ce vivre ensemble doit toujours  faire l'objet d'une décision, d'une adhésion et n'est pas un présupposé ou un acquis ».

 

2 – « Aussi , plutôt que de chercher ce qui peut nous préserver de l'autre que nous ressentons comme un obstacle et un poids, devrions-nous nous demander ce qui peut nous aider à aller vers lui et  à vivre un destin commun avec lui. Est-il clair, pour nous, que notre vocation n'est pas le repli, mais l'ouverture et la communion ?

 

3 « Le bienfait de la mondialisation a été de nous faire découvrir que nous appartenions à un monde bien plus vaste que nous, mais peut-être la contre-partie de cette découverte a-t-elle été la crainte d'en être écrasé  ».

 

4 – « Notre devoir de chrétien aujourd'hui est de témoigner de notre vocation à l'universalité, y compris dans les échéances électorales ».

 

 

A ce stade nous nous nous interrogeons sur l'idéologie Stengériste car de telles confusions ont nécessairement une origine précise. Un un mot ça ne s'invente pas. Cher lecteur vous ne serez pas déçu !

 

5 – Sous le titre L'homme de l'Evangile, l'évêque catholique, achève sa démonstration.

 

« Ce qui peut nous aider aussi dans notre décision d'aller vers l 'autre, c'est la conscience de ce que nous avons déjà en commun, ce qui est le moteur du passage de toute frontière. En ce qui concerne l'Europe, à une certaine époque, on considérait que c'était nos « racines chrétiennes ».

 

Pour éviter toute proposition qui pourrait paraître exclusive, plutôt que racines chrétiennes, je propose que nous parlions d'humanité, (souligner par nous), ce que nous avons en commun, une certaine conception de l'homme, empreint de fraternité, de solidarité, de souci de la justice et de la liberté. Historiquement, des systèmes ont été bâtis sur d'autres conceptions de ce même homme. Aucun n'a duré et toujours nous sommes de nouveau à aller vers l'autre au nom de ces valeurs et d'aller les retrouver chez lui pour bâtir ensemble un monde de justice et de paix.

Ce sont là des enjeux et des défis quotidiens . Ce sont des enjeux et des défis qui donnent sens à l'aventure européenne et qui peuvent en faire à nos yeux un aventure évangélique ».

 

L'auteur de ce factum est aussi le président de PAX CHRISTI.

 

Que l'on ne s'y trompe pas, ce discours est celui de la Conférence des Evêques de France servit entre autre par les deux égéries Monique Baujard  (proche de Lamassoure)et Sylvie Goulart tête de liste Modem-UDI pour le Sud Est .

 

Tout ce beau monde, comme vous savez, a en commun une certaine conception de l'homme, sur le mariage , la famille, l'euthanasie et le reste.

 

Il faudra bien un jour que les catholiques cessent de se lamenter et s'adressent à leurs évêques.

 

 

 

 

 



20/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres