Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

YOUCOUN 5

YOUCOUN 5

Comme nous l’avons  vu précédemment Youcoun a été lancé le 11 octobre 2011. L’année des JMJ.

Or, aux  jeunes qui participaient au rassemblement de Madrid, en juillet 2011, il était offert un catéchisme des jeunes, intitulé Youcat  pour « Young Catholic ». Préfacé par Benoît XVI, avec une présentation moderne et des photos en couleurs. Questions- réponses et de très nombreux textes dans les marges pour préciser les réponses ou donner des références chrétiennes ou de bon sens.

Les jeunes bénéficiaient d’une initiative allemande des années 2004-2005. Aujourd’hui , ce catéchisme est traduit en 22 langues et est diffusé dans 50 pays.

Voici ce qu’en a dit le cardinal Vingt-Trois à Lourdes lors de l’Assemblée des évêques en novembre 2011. Le Cardinal se félicite de l’assistance des jeunes aux catéchèses de Madrid :

« La participation aux catéchèses montrait une attente certaine d’une meilleure connaissance de la foi chrétienne.

De ce point de vue, le succès de Youcat a dépassé ce que nous pouvions imaginer. L'intérêt manifesté pour une catéchèse simple et formulée en réponses à des questions peut nous indiquer aussi une évolution dans la pédagogie de toute catéchèse. Nous devons peut-être mieux prendre en compte une attente simple de jeunes qui cherchent à connaître ce que notre foi peut dire sur les grandes questions de leur existence. Cette attente reflète sans doute un certain désarroi ou une certaine inquiétude de garçons et de filles auxquels l'effacement durable des idéologies et l'indétermination des repères éducatifs n'apportent aucune réponse. Nous disons volontiers qu'il y a un manque de repères. Il est donc, à Lourdes, heureux de trouver les modalités d'une réponse à ce manque de repères. »

Nous nous réjouissons que le cardinal découvre la pédagogie « simple et formulée en réponses à des questions » !

Aujourd’hui 700 000 exemplaires on été diffusés … après que des corrections ont été faites pour certains passages carrément non-catholiques.

 

Après Youcat arrive Youcoun.

 

On peu déjà  sans grand effort remarquer la proximité des titres. Il y a copiage manifeste.

Bien que les Youcoun puissent s’en défendre on est  même à la limite de l’établissement d’une confusion qui bénéficie au copieur. L’appareil épiscopalo-médiatique tente de tirer parti du succès de Youcat.

Pour Youcoun, le bénéfice serait double à la fois financier et idéologique.  Car il s’agit d’une tentative de reconquête  idéologique de la part de ceux qui ont  éliminé depuis cinquante ans les catéchismes par questions-réponses. Il est intolérable pour l’appareil épiscopalo-médiatique de revenir à des méthodes pédagogiques dont a dit pis que pendre.

Donc il fallait trouver une parade à cette demande de connaissances de la part des jeunes surtout à la veille de l’Année de la FOI.

Alors le génie de l’appareil épiscopalo-médiatique a sorti Youcoun de son chapeau en faisant appel à COEXISTER avec tout le battage et le « star système » en faveur de Samuel Youcoun. Nous avons décrit précédemment l’origine de tout ce petit monde et ses antécédents idéologiques.

On fait d’une pierre deux coups : on lance une interprétation du Concile et on espère limiter l’effet Youcat.

Nous n’allons pas opposer  Youcat à Youcoun ; mais Youcat à Samuel Youcoun Grybowski !

Samuel, le génie recruté par l’appareil de l’archevêché de Paris,  déclare : « Aucune religion ne peut plus s’affirmer comme détentrice de la Vérité universelle ». (Ce qui est la religion de l’évêque de Troyes).

Youcat,  le catéchisme par questions-réponses enseigne : « De même qu’il n’y a qu’un seul Christ, il ne peut y avoir qu’un seul corps du Christ, qu’une seule épouse du Christ et donc qu’une seule Eglise de Jésus Christ » (page 81, question  129).

Notre conclusion est simple, elle aussi.

En attendant le document de Youcoun qui doit paraître en novembre et pour lequel  les diocèses de France ont reçu des appels de diffusion (voir les sites des diocèses),  nous affirmons qu’il s’agit d’un détournement radical de la foi catholique par une officine née dans le système de l’archevêché de Paris (recrutement de Samuel) et propulsée par la Conférence des évêques de France. http://www.eglise.catholique.fr/actualites-et-evenements/dossiers/anniversaire-de-vatican-ii/youcoun-vatican-ii-explique-aux-jeunes-14785.html

 

 



19/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres