Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Congrégation pour le culte divin - Info biaisée

Congrégation pour le culte divin - Info biaisée !

 

 

Un site catholique honorable écrit que par la création de la Commission Roche, le cardinal Sarah a été court-circuité.

 

Pourquoi ne pas instruire le lecteur sur la réalité vraie ?

 

 

1 -  Le pape veut la disparition de la Curie et des dicastères. Que l'on se reporte aux créations, fusions et  autres manipulations comme la dépossession de fait du pouvoir du cardinal Müller à la doctrine de la foi.

 

2 -   La Congrégation pour le culte divin était un bastion du catholicisme, avec un préfet africain fidèle à la foi catholique. Son élimination a eu lieu en deux temps.

 

- Renvoi des 27 collaborateurs de la Congrégation et nomination de 20 nouveaux membres. Quand on connaît le nombre et la sensibilité des dossiers traités, cela veut dire que l'on ne change pas seulement les hommes mais la sagesse et l'esprit catholique séculaires qui président au travail ; sans compter que les dicastères ont (avaient) régulièrement des réunions de travail mixtes avec d'autres instances car certains dossiers doivent être connus ailleurs que dans la Congrégation d'origine.

Les dossiers sensibles sont à l'évidence ceux des amis du pape ! Que vont-ils devenir ?

 

-  Comme il n'est pas possible de « remercier » le Cardinal Sarah à cause du scandale que cela créerait en Afrique et dans le monde, après lui avoir imposé un personnel idéologiquement formaté, on constitue  une Commission  parallèle qui a presque tous les pouvoirs du dicastère ;  nommée directement par le pape la Commission et ne relève plus de l'autorité du Cardinal Sarah.

Il est aujourd'hui dépouillé de son personnel et de son autorité de fait ! Le président de la Commission est un anglais « fils spirituel » du cardinal Cormac Murphy- O'Connor qui a préparé assidûment l'élection du pape François.

 

3 - Il s'agit d'une pratique révolutionnaire éprouvée : création d'un pouvoir parallèle pour éliminer une structure non idéologiquement soumise au Soviet Suprême.... et pousser le cardinal Sarah à la démission.

 

Cette pratique, sous la seule autorité du pape, indique de façon indubitable que l'Eglise catholique est entrée dans une ère de turbulence majeure. Il ne nous apparaît pas bon de cacher cela aux fidèles en employant des formules passe-partout qui ne rendent pas compte de la réalité .

 

 

Le dépouillement du cardinal Sarah l'identifie au Christ de la Passion prions pour que la Résurrection ne tarde pas !

 





31/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres