Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

La nouvelle présidente du Secours Catholique est-elle centriste ?

La nouvelle Présidente  du Secours Catholique

 

Une fois de plus, nous sommes très surpris que les sites catholiques dignes de ce nom n'aient pas donné une information à la hauteur de l'événement. (Les articles cités sont ceux de LA VIE et du S.C !)

Car cette investiture est un événement !

Succéder à François Soulage, membre déclaré du parti socialiste et être à la tête de la plus importante ONG de France, (budget annuel de 148 millions d’euros) aurait dû attirer l’attention.

 

Véronique Fayet comme en son temps François Soulage, a été  choisie par le conseil d’administration du S.C., et investie par la Conférence des évêques de France. Ce qui ne veut pas dire que tous les évêques de France connaissaient le parcours significatif de la dame et qu’ils ont tous approuvé cette investiture.

 

« Liens avec la Conférence des évêques de France (CEF)

Les présidents et vice-présidents de délégation sont homologués par le conseil d’administration après appel de l’évêque diocésain ou des évêques concernés lorsqu’une délégation couvre plusieurs diocèses.

Les administrateurs personnalités qualifiées sont cooptés par le conseil d’administration après accord du conseil permanent de la CEF. Tous les administrateurs sont élus par l’assemblée générale.

Le président national est élu par le conseil d’administration après accord du conseil permanent de la CEF sur la liste des candidats.

L’aumônier général est nommé par le conseil permanent de la CEF.

Le secrétaire général est nommé par le conseil d’administration après accord du conseil permanent de la CEF sur la liste des candidats.

Des réunions entre le secrétariat général de la CEF et le Secours Catholique sont régulièrement organisées ».

 

La responsabilité du Conseil Permanent  est donc indéniable. Hier Le président était Mgr Vingt-Trois aujourd’hui c’est Mgr Pontier.

 

Le parcours politique de Véronique Fayet.

 

 1989 – Membre du Conseil Municipal de Bordeaux avec Chaban- Delmas, RPR

1995 – Membre du Conseil Municipal Bordeaux, adjointe au Maire, Alain Juppé. Elle sera vice-présidente de la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux) chargées des politiques de solidarité, de santé et des seniors

1997 – Adhère à l’UDF de Bayrou avec l’accord d’Alain Juppé RPR

1998 – Choisie par Lionel Jospin pour siéger au Conseil de la ville

2004 -  Conseillère régionale d’Aquitaine pour l’UDF .

2007 -  Elle va devenir vice-présidente du MODEM en Gironde et sera membre du bureau exécutif  du Modem de 2007 à 2013.

– Elle a  déclaré dès le 7 février 2007 à Bayrou : « Montre nous le cap, nous te porterons vers la victoire ».

2012 – Elle vote Hollande aux présidentielles .

 

 SUD  OUEST commente :

« Elle n'a jamais caché ses réserves sur Nicolas Sarkozy, mais Véronique Fayet n'était pas allée jusqu'à dire qu'elle choisirait François Hollande. « Je n'exclus rien », indiquait-elle simplement avant les présidentielles. Aujourd'hui, la séquence électorale est terminée, et l'adjointe vient de confier, dans le feu d'une émission en direct sur France Bleu, qu'elle avait voté pour le candidat socialiste. « Je ne souhaitais pas en parler avant l'élection, car cela n'aurait pas été correct à l'égard d'Alain Juppé. À présent, je me sens libre de le dire », a-t-elle précisé hier.

Le vote socialiste de Véronique Fayet risque d'en agacer plus d'un au Palais Rohan. Ses relations sont déjà notoirement difficiles avec plusieurs personnalités de l'UMP comme Hugues Martin ou Chantal Bourragué… L'adjointe sait que sa position au sein de la majorité municipale est délicate, mais elle ne pense pas qu'Alain Juppé lui tiendra rigueur d'avoir franchi la ligne rose. « Ce qui aurait été déloyal, ç'aurait été d'appeler à voter pour Hollande », estime-t-elle. Au vu de la progression de la gauche à Bordeaux, Alain Juppé devra sans doute compter, en 2014, sur ses alliés centristes.

Un Modem très pluriel

Véronique Fayet n'est pas la seule, dans la majorité municipale, à avoir choisi François Hollande. Yohan David, conseiller municipal, a également voté pour le PS. Mais l'adjointe aux affaires sociales, à la santé et aux seniors, est devenue, depuis des années, une figure de l'équipe Juppé, tout en cultivant sa liberté de ton.

Quant au Modem, il sort déboussolé de l'épisode présidentiel. Certains de ses représentants ont voté blanc (comme Fabien Robert) ou Sarkozy (comme Didier Cazabonne). Deux élues bordelaises ont, elles, préféré Hollande: Véronique Fayet donc, et la conseillère régionale Martine Moga (qui distingue «ce choix national, basé sur des valeurs, et (sa) fidélité locale à Alain Juppé.»)

 

La CROIX n’hésite pas «  UNE FEMME CENTRISTE ».

 

 Ce centre-là a toujours voté en faveur de l’avortement ! Ce qui ne dérange pas Dame Fayet qui a été membre des Equipes Notre-Dame pendant quatorze ans !

J’entends les bonnes âmes protester qu’elle a manifesté contre le mariage pour tous  et contre l’adoption d’enfants par les couples homosexuels. Voici exactement ce qu’elle a déclaré

“Je pense que l'Eglise devrait un peu plus parler des pauvres et un peu moins de morale. Certes, je suis allée manifester l'an dernier contre le mariage pour tous, par opposition à la PMA et à la GPA. D'autres questions morales comme celles ayant trait à la fin de vie sont importantes, et les chrétiens doivent prendre position. Mais, encore une fois, je pense que la question des plus pauvres devrait être davantage mise en avant. Alors qu'on se divise facilement sur les questions morales, les pauvres peuvent nous permettre de nous réunir.”

 

Soyons clairs.

 

1 Le mariage pour tous, elle est pour mais elle ne veut pas de la PMA et De la GPA.

2 Les questions morales divisent occupons-nous des pauvres pour se réunir.

 

La religion de Dame Fayet comporte aussi un grand rêve : “Je rêve qu’il y ait des diaconesses ou femmes diacres “.

 

Ce pedigree politico-religieux mérite d’être complété par ce que vous ne lirez pas ailleurs et qui est pourtant l’essentiel lorsqu’on a fait le tour de la religion et des “convictions politiques” de celle qui est la présidente de la plus riche institution catholique de France !

 

 

LE RESEAU

 

Je ne crois pas au complot, je crois au réseaux.

 

1 -Vous venez de lire que Dame Fayet a été vice- présidente de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Mais vous ne savez pas qui était sa collègue présidente du Conseil pour le développement durable à la CUB. C’était ….

 

FABIENNE BRUGERE, la spécialiste du genre qui n’a pas pu parler à cause des extrémistes … Auraient-elles siégé côte à côte sans se parler jamais ? Le Comité Permanent de la CEF ne sait-il rien sur les activités politiques de celle qu’il a nommée ?

 

2 – Savez-vous qui était l’élue européenne du MODEM en 2009 pour la région sud-ouest lorsque Dame Fayet était membre de l’exécutif de ce parti ?

 

Sylvie Goulard !... qui a voté pour l’avortement et le… reste à l’Europe. Et qui est la madame Europe de l’épiscopat… Nous avons en son temps donné tous les détails de cette affaire !

 

Mais ce n’est pas tout !

 

François Bayrou avait composé un cabinet fantôme  un peu avant les présidentielles.

 

Nos deux vedettes  étaient présentes ! Sylvie Goulard à l’intégration, l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations. Et Véronique Fayet à l’Université, la Recherche, et l’Innovation.

 

Nous attendons sans illusion qu’un évêque ose s’élever contre cette investiture garantie par le Conseil Permanent de la Conférence des Evêques de France .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



21/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres