Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Le débat reste ouvert...

 

Le débat reste ouvert et tutti quanti…

 

 

 

Le débat reste ouvert comme l’a fort justement indiqué Nouvelles de France.

Nous avons réagi avant de connaître la déclaration des intéressés jurant leur fidélité aux objectifs de LMPT. On a retrouvé au coude à coude Renard, Derville, de la Rochère, et les autres comme s’il ne s’était rien passé.

Premier point

Nous ne sommes pas du genre à avaler tout ce qui se présente pour la raison très simple qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Et qu’une réunion régionale annoncée sur le site de la Conférence des Evêques de France a pour nous, forcément un sens. La CEF qui s’est élevée dit-on contre la politisation indique seulement la participation de A. Renard, de Louis Roussin, président  de LMPT (Calvados) et de Philippe de Roux, Poissons Roses. Le nom de Frank Meyer président les Maires pour l’enfance membre du Nouveau centre ne figure pas dans l’annonce de la CEF. Philippe de Roux encarté au PS n’est pas considéré comme membre d’un parti ! Bizarre, Bizarre !

Mais la CEF dénonce :

« Parmi ces foules paisibles et vigilantes, de très nombreux jeunes, mariés ou célibataires, ont vécu là une expression publique forte de leur engagement. Cet engagement n’a pas été vain. Il aura encore à se déployer dans d’autres domaines où la vigilance est requise pour le respect de la personne humaine.

Venues de tous horizons, ces foules ont signifié leur détermination dans le calme et le respect des institutions. Vouloir récupérer leur protestation à des fins partisanes ou chercher à l’amalgamer ou à la réduire à des extrémismes violents est inadmissible. » (Texte publié par Perepicopus 13 juin 2013).

 

La position de la CEF est tout autre et nous allons voir pour quelle raison. Elle veut bien d’une récupération …mais à sa façon !

 

Deuxième point

 

Frank Meyer du Nouveau Centre, c'est-à-dire du parti Hervé Morin dont il est l’ami de longue date (Morin est du même terroir de Normandie)  et de Borloo, dont la mère était une pieuse femme de la Conférence Saint-Vincent de Paul et lui un républicain laïc pur et dur qui-veut-être-premier-ministre, a été le seul auditionné le 5 décembre 2012 par Erwan Binet à l’Assemblée nationale.

Il est l’homme de la CEF et de Mgr Brunin pour le dialogue puisqu’il a déjà été entendu.

Il faut savoir que la région, Calvados, Orne et Manche a recueilli 1049 adhésions pour « les Maires Pour l’enfance ». Ce n’est donc pas par hasard que la première réunion de récupération a lieu dans la zone.

 

Troisième point

 

Avez-vous lu la mise au point du collectif Brigitte Farjot publiée par NdF. N’avez-vous pas trouvé bizarre cette dialectique Association-Politique et le jeu de questions qui l’accompagne. Qui se livre habituellement à ce genre de questionnaire ?

 

Qui sont ces hauts fonctionnaires qui ne peuvent donner leur nom ? Et qui font régner l’ordre à la LMPT : «  L’identité des signataires autant que le procédé utilisé par eux ne permet pas de considérer cette initiative comme marginale par rapport au combat engagé depuis neuf mois. »

 

C’est quoi ça ? Messieurs les hauts fonctionnaires ? La LMPT obéit à qui ? Qui est le pilote de l’avion ?

 

Qu’attendent les responsables nationaux, régionaux et locaux pour démasquer cette bande aussi prétentieuse que masquée !!!

 

Quatrième point

 

La dialectique évoquée ci-dessus comme on peut s’en rendre compte a un langage bien à elle qui n’est pas apparu avec la LMPT. Pour qui ne se contente pas des frictions entre personnes ou clans, et va jusqu’aux idées dont on sait qu’elles mènent le monde, la réponse est simple et multiple.

Simple parce qu’elle appartient aux agences d’analyse en vues des élections et des comportements politiques en général.

Multiple parce qu’il n’y a pas qu’une seule agence !

Nous n’en citerons qu’une la FONDA. C’est un laboratoire d’idées du monde associatif. De hauts fonctionnaires sont parties prenantes dans ce laboratoire

Il est particulièrement intéressant de remarquer que le collectif Brigitte Farjot colle à merveille avec le style de Fonda et d’autres, complètement européiste et mondialiste.

Il faudrait être bien naïf pour imaginer que nos ennemis de Bruxelles et des officines mondialistes ne sont pas attentifs aux révoltes du peuple.

 

Cinquième point

 

Le dernier signataire avec Antoine Renard n’est autre que le co-fondateur des « Poissons roses », Philippe de Roux..

Par une coîncidence dont nous ne pensons pas du tout qu’elle soit fortuite, il est un des membres fondateurs de ESPRIT CIVIQUE.

Membre du PS,  il est un des douze Kollabos  notoires dont nous avons présenté dans plusieurs articles précédents les visées dans la perspective de l’effondrement du PS.

http://www.poissonsroses.org/

 

Le lecteur se reportera aisément à ce cloaque.

 

Sixième point et Conclusion

 

Nous l’avons déjà écrit, le communiqué des AFC est la transcription des volontés de la CEF de Mgr Brunin et de Mgr Vingt-Trois. A la question de Libération, «  Le mouvement devient-il extrémiste ? », Frigide Barjot répond : « Disons qu’il se droitise. Une minorité est clairement extrémiste et homophobe, voire cherche à renverser le pouvoir en place ».(13 juin 2013).

L’heure est au dialogue et on choisit Frank Meyer en même temps que l’on dénonce les extrémismes. Une certaine presse débile et aux ordres a été jusqu’à parlé de complot militaire.

A tous les niveaux, CEF comprise, il faut rentrer dans l’établissement politique y compris avec les « poissons roses ».

Le communiqué des AFC se termine par : « A droite comme à gauche, l’engagement politique pour tous, au service de la personne humaine, c’est maintenant ! »

La personne humaine de Peillon ? De quoi parlez-vous Monsieur Renard.

 

Le débat reste ouvert …la dernière pièce du dossier est celle ajoutée par le Pape François : l’abrogation, avec ou sans l’établissement politique.

 

 

A suivre…

 

 

 

 

 

 



16/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres