Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

La CEF (Conférence de Evêques de France), lieu de pouvoir

 

 

La CEF, (Conférence des Evêques de France), lieu de pouvoir.

 

Les informations que nous donnons ci-après vont surprendre ceux qui ont lu l’article de  Laurent Dandrieu dans Valeurs Actuelles.

Laurent Dandrieu voit dans les années du Cardinal Vingt-Trois à la tête de la CEF un « repositionnement » de l’Eglise de France qui était avant lui plus à gauche. Il voit aussi décroître le « centralisme démocratique » de cette institution et même il découvre une « conception minimaliste » de la CEF. Les exemples qu’il donne à l’appui de sa thèse sont assez surprenants. L’un d’entre eux surtout, la prière du 15 août 2012. Je rappelle qu’à cette date de nombreux évêques ont déjà parlé contre les lois scélérates et que le président de la CEF suit le mouvement.

Je rappelle aussi que Mgr Antoine Herouard  cité comme membre du « Siècle », par Emmanuel Ratier, a été secrétaire général adjoint puis secrétaire général en 2007de la CEF. Que dire de l’application de Summorum Pontificum !

Rappelons encore que l’archevêque de Paris est le Chancelier de l’Institut Catholique de Paris et qu’à ce titre il a nommé doyen de la FASSE (Faculté des sciences économiques et sociales) Sylvie Bukari de Pontual, avocate membre du service Justice et Paix  de la CEF ( en réalité lieu où s’élabore l’idéologie de la CEF), et membre de la  FIACAT (Fédération Internationale contre la torture) dont l’actuel président du CCFD, Guy Aurenche  a été le président .Ce même Guy Aurenche a été nommé par le président de la CEF, Mgr Vingt Trois, à la tête du CCFD.

Inutile de multiplier les exemples du « recentrement » de celui qui a étonné la presse internationale en noyant les quatre points non négociables dans une dizaine de priorités.

Laurent Dandrieu n’a pas vu que le redressement de l’épiscopat en France est essentiellement dû à une poignée d’évêques et aux enseignements reçus de Benoît XVI par les fidèles spécialement les jeunes.

L’archevêque des Lumières a deux siècles de retard ; il a lamentablement échoué avec SA «  nouvelle évangélisation  engagée depuis plus de vingt ans » selon ses dires..

Tels sont les faits.

Mgr Vingt-Trois a-t-il vraiment quitté  la CEF ?

On a tendance à l’oublier, le président sortant est membre de droit du nouveau Conseil Permanent ; donc à côté des nouveaux élus, Mgr Vingt-Trois, est toujours présent.

Si on regarde les nouveaux élus aux postes clés on s’aperçoit que l’archevêque a placé des hommes à lui.

Au Conseil Permanent on trouve Mgr Lalanne. Il a été porte parole de la CEF de 1999 à 2001, puis secrétaire général de 2001 à 2007 ; En 2008 il est élu au Comite études et projets. Il était aussi président  du Comité d’Orientation  de RCF.

Le nouveau président de la Commission doctrinale est Mgr de Moulins-Beaufort, auxiliaire de Paris.

Le nouveau président de la Commission financière et des affaires économiques, sociales et juridiques est Mgr Nahmias ancien auxiliaire de Paris sous Mgr Vingt-Trois.

Parmi les membres de la nouvelle commission Etudes et projets, on trouve Mgr Jérôme Beau, auxiliaire de Paris.

Le nouveau Secrétaire Général, Ribadeau-Dumas  ordonné par Mgr Lustiger, passe de la fonction de secrétaire général adjoint à celle de Secrétaire Général, il est prêtre du diocèse de Paris.

Un des secrétaires généraux adjoint, Pierre Yves Pecqueux, n’est pas un inconnu. Il est depuis longtemps directeur des œuvres pontificales missionnaires. Ce titre a un côté rassurant. En fait il est le directeur de la « Lettre Pôle Amérique Latine ». Il s’agit d’un brûlot de la théologie de la libération en France. L’évêque accompagnateur est Mgr Stenger évêque de Troyes. L’année dernière, pour les cinquante ans du CEFAL-Pôle Amérique Latine et son directeur général Luc Lalire, agréé par Mgr Vingt-Troyes (il s’agit d’un service de la CEF) en 2011, avait comme invité d’honneur était Gustavo Gutierrez, père de la théologie de la libération !

Il s’agit là d’un premier bilan. Nous attendons les nominations aux autres commissions, conseils et services.

Nous sommes prévenus. La réaction de Mgr Dagens et sa stigmatisation des catholiques  est une indication très claire du procès qui va maintenant nous être fait par l’équipe de la CEF. Le duo de choc Fonlupt au Conseil Permanent et Simon  au Comité Etudes et projets  qui a appelé à voter pour l’Europe, complète le « recentrement » avec l’incroyable Pontier.

 

 

A suivre … Les rats quittent le navire socialistes



29/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 129 autres membres