Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Peut-on critiquer le pape ?

D'après "Benoît et moi"

 

Ce qui toucha Benoît XVI, ce furent surtout les accusations que lui lancèrent certains membres de l'Église. Parmi eux, l'ancien archevêque de Buenos Aires.
Le futur pape ne s'exprima pas à la première personne. Ce fut le père Guillermo Marco, porte-parole de Bergoglio, qui intervint. Parlant avec l'édition argentine de l'hebdomadaire <Newsweek>, il usa de tons très durs: il dit que Ratzinger avait fait une déclaration «malheureuse». Et encore: «Les paroles du pape ne me représentent pas, je n'aurais jamais fait cette citation.» Avant de conclure: «Si le pape ne reconnaît pas les valeurs de l'Islam et que tout reste ainsi, en vingt secondes (??), nous aurons détruit ce qui a été construit en vingt ans» (1).
C'est Marco qui s'exprimait, mais tout le monde savait que ces mots représentaient la pensée de son supérieur. Ainsi, alors que le pape défendait ses propres raisons devant le monde islamique, l'une des voix les plus influentes de l'Église latino-américaine prenait de fait le parti des musulmans. Des mots «sans précédent», ceux du porte-parole de Bergoglio, au point que dans les murs léonins «pendant un certain temps, on ne parlait que de cela», a raconté un monsignore à <Clarín>, l'un des principaux quotidiens d'Argentine. Face au scandale, Marco affirma avoir dit ces choses, non pas comme chargé de presse de Bergoglio, mais comme président de l'Institut pour le Dialogue interreligieux , autre fonction qu'il occupait. Justification peu crédible, tant et si bien que de Rome partirent des pressions sur l'archevêque pour qu'il le désavoue. «Comment est-il possible que son porte-parole ait fait de telles déclarations et que Bergoglio ne se soit pas senti obligé de le démentir et de le démettre immédiatement» dit à <Clarín> une source du Vatican. Le prêtre, cependant, est resté en place. Il a été remplacé quelques mois plus tard (2) quand pour d'autres raisons, le ministre de l'Intérieur de l'Argentine demanda sa tête
Dans l'intervalle, le Vatican avait démis un des hommes de Bergoglio, le jésuite Joaquín Piña, de son poste d'archevêque de Puerto Iguazú: Piña avait fait à la presse des déclarations similaires à celles de Marco. Le journal britannique The Telegraph, retraçant l'affaire, raconte que Rome avertit Bergoglio qu'il serait démis à son tour s'il continuait lui aussi à délégitimer Ratzinger. Et que Bergoglio réagit en annulant le voyage qu'il devait faire à Rome pour le synode convoqué par le pape (3). L'affaire ne s'arrête pas là. Le 22 Février 2011, le nonce apostolique en Argentine, l'archevêque Adriano Bernardini, précisément à Buenos Aires, prononça une homélie enflammée contre les ennemis de Ratzinger. Le Saint-Père, dit-il, est victime de «persécution», il a été «abandonné par ceux qui s'opposent à la vérité, mais surtout par des prêtres et des religieux, pas seulement par des évêques». Beaucoup de ceux auxquels il se référait étaient présents dans l'église, en face de lui. Bernardini, aujourd'hui nonce en Italie, n'est pas compté parmi les sympathies du Pape Bergoglio (4).
* * *
(1) Quel intérêt auraient les propos d'un prélat lambda pour un magazine de la grosse presse, s'il n'était pas le porte-parole d'un cardinal influent? Il faut se rappeler l'atmosphère de lynchage qui avait suivi le discours de Ratisbonne. Les défenses au sein de l'Eglise, en France, avaient certes été discrètes, mais je ne souvients pas d'un porte-parole du cardinal Vingt-Trois s'en prenant publiquement au pape.
(2) Ceci n'est apparemment pas exact: il faudrait dire plutôt "quelques semaines", et donc éclaircir les circonstances.
(3) J'ai lu (où?) que le futur pape avait argué d'une sciatique...
(4) Voir à ce sujet: ¤ magister.blogautore.espresso.repubblica.it/2014/07/12/chi-sono-io-per-non-giudicare-il-papa-toglie-i-galloni-al-diplomatico-infedele/
¤ www.corrispondenzaromana.it/notizie-brevi/la-verita-su-mons-adriano-bernardini/
¤ www.qelsi.it/2014/le-scomuniche-a-simpatia-di-papa-francesco/



24/08/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres