Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

PROMESSE DE FIDELITE

 

 

Après huit ans d'existence ce modeste blog atteint et dépasse les 200 000 lecteurs. J'ai essayé de donner des informations que l'on ne trouvait pas ailleurs. Cette activité s'est développée à partir de l'élection du pape François que j'ai défendu contre les attaques de Golias. Rapidement, j'ai retrouvé chez le pape les tares profondes de la théologie de la libération rebaptisées  "du peuple". J'ai constitué une documentation unique sur cette situation : plus de 300 ouvrages et des milliers de pages d'articles.

 

J'ai constaté l'étonnant silence de la presse, même catholique, sur les sources de la pensée pontificale. On traite de l'actualité sans faire référence aux sources initiales qui expliquent cette volonté et cette action de réforme de l'Eglise sans équivalent dans l'histoire de l'Eglise. Ce n'est pas pour rien que le livre du louangeur N° 1 du pape s'intitule "Le Grand Réformateur". Oui plus grand que Luther, relégué au rang de modeste "réformateur".

 

Deux faits sont particulièrement frappant dans cette crise.

 

Le pape fait l'objet d'une universelle admiration et on ne tarit pas d'éloges à son sujet. Les biographies se recopient et sont davantage des hagiographies. Deux livres échappent à cette adulation "The political pope" et " The  dictator pope". Mais sans aller au fond.

 

Le silence de l'épiscopat français et le silence des fidèles Argentins. Pour l'épiscopat français c'est une vieille habitude. Après avoir servi dans les rangs de la dictature progressiste et l'anti-colonialisme, il a épousé le laïcisme dont le chantre est le "philosophe " Marion. L'affaire des crêches est significatif. SILENCE ABSOLU !

 

Que les évêques argentins aient capitulé en rase campagne cela ne surpendra personne ; il aurait fallu un courage de martyr et rien ne s'est produit. Il faut dire que la Grande Loge d'Argentine s'était félicitée publiquement de l'élection du cardinal Bergoglio. Je crois que cela est sans précédent  pour les derniers papes , italiens, polonais et allemand !

Le silence des laïcs fidèles de l'Eglise argentine est beaucoup plus inquiétant. Certains savent tout le passé de la Compagnie de Jésus en Argentine. Quelques-uns ont écrit mais sans les références nécessaires. C'est à eux de se dresser contre l'imposture.

 

Nous allons donc continuer nos enquêtes. D'ores et déjà nous pouvons vous assurer, chers lecteurs et amis, que vous ne serez pas déçus. Vous avez compris que cette crise inouïe a des sources précises : elle n'est pas née d'hier.

 

Je souscris donc à la Promesse de Fidélité que vous trouverez ci-après. Joyeux et Saint Noël !

 

 

 Correspondance européenne | 344, Eglise catholique

 

Imprimer cette page

 

 



21/12/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 139 autres membres