Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Sodome et Gomorrhe au Vatican

 

 

 

 

SUR QUI VA S’ABATTRE LE FEU DU CIEL ?

 

Le Christ a calmé ses Apôtres qui voulaient à nouveau que le Ciel vengeât les crimes des hommes.

Aujourd’hui nous sommes obligés de constater que le pape François tente Dieu et que les conséquences qui s’abattent sur nous sont dramatiques.

Après avoir enjoint aux évêques américains réunis en assemblée nationale, de ne prendre aucune disposition pour lutter contre les désordres de la pédophilie et de l’homosexualité, il annonce, par son bureau de presse, une réunion pour la protection des mineurs le 21 février 2019.

L’organisateur de cette rencontre, choisi par lui, n’est autre que le cardinal de Chicago Blaise Cupich, connu pour sa tolérance sans limites pour les invertis.

Au plus fort du scandale après les révélations de Mgr Vigano il avait lancé à la cantonade que le pape était occupé à des affaires plus sérieuses comme l’environnement. Il a invité dans sa cathédrale le plus fameux jésuite lobbyiste LGBT, James Martin. Ses déclarations sont toutes de la même veine ! Contre toute vérité il prétend qu’il y a une grande différence pédophilie et homosexualité…pour dédouaner les « homos ».

Ce comité théodule de février ne sert à rien puisqu’il existe déjà une telle structure dans les services du Vatican.

Cupich est en outre favorable à ce que les adultères non-repentis puissent recevoir la Sainte Communion.

 

Dans le même temps, le pape approuve la nomination du père jésuite Ansgar Wucherpfennig comme recteur de la faculté jésuite, Saint George, de Frankfort. Ce jésuite est favorable à la bénédiction des « accords » homosexuels et à l’ordination des femmes. Evidemment le général des jésuites Arturo Sosa, a donné son autorisation. Pour lui pas de problème : le diable est une invention des hommes et il n’y avait pas de magnétophone au temps du Christ pour enregistrer ce qu’Il a vraiment dit sur l’indissolubilité du mariage.

 

Depuis qu’on a appris qu’un éminent expert canadien au Concile rédacteur de « Nostra Aetate », avait caché son homosexualité pour ne pas réduire son influence théologique, on s’attend à tout ! L’ex-prêtre, Gregory Baum a sévit au cœur de l’Eglise !

 

On comprend pourquoi le cardinal Burke a protesté contre la culture homosexuelle dans l’Eglise ! La cause de la pédophilie n’est pas le « cléricalisme » (voir le sens de ce mot dans la théologie du peuple qui est celle du pape et que nous avons expliqué sur ce blog, 08-10-2018 ), mais bien l’homosexualité !

Dans le diocèse de Troyes on a étouffé un énorme scandale homosexuel entre adultes. Le prêtre concerné est resté en fonction !

 

 

Dans un article de La Republica, du 13 juillet 2014, rédigé par l’athée préféré du pape, Eugenio Scalfari affirmait selon les paroles du pape-lui-même que la pédophilie et la mafia étaient deux lèpres.

 

Les collaborateurs du pape lui ont dit à l’époque que la pédophilie touchait 2 % du clergé. « Cela devrait me tranquilliser ; mais je dois dire que cela ne me tranquillise pas du tout… les 2 % sont des prêtres et aussi des évêques et des cardinaux… mon intention est d’affronter cette chose insupportable avec la sévérité requise ». Scalfari ajoute, toujours selon le pape, que dans l’Evangile de Marc et de Matthieu, Jésus a pris un bâton pour chasser le démon qui s’était emparé d’une âme.

 

 

Cette remarque a inspiré le titre de l’article : « LE PAPE : « Comme Jésus j’utiliserai du bâton contre les prêtres pédophiles ».

 

Le 7 décembre 2014, le pape François déclarait en plaisantant au journaliste de « La Nacion » de Buenos Aires, « Dieu est bon avec moi, il m’a donné une bonne dose d’inconscience ».

Aujourd’hui l’inconscience consiste à ignorer la vraie lèpre de l’homosexualité dans l’Eglise et à nommer un CUPICH pour feindre de la guérir !

 

 

 



30/11/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres