Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

L'honneur perdu de Mgr Stenger et quelques autres

L’honneur perdu de Mgr Stenger et de quelques autres…

 

Grâce à un ami qui me veut du bien, j’ai pris connaissance du dernier numéro de. GOLIAS HEBDO 273.

Sur la couverture, Mgr Stenger, col de chemise ouvert et croix pectorale avec en sur titre :

Entretien exclusif avec l’évêque de Troyes, président de Pax Christi. A propos du conflit israélo-palestinien. Mgr Stenger : le défi de la paix.

Mgr Stenger a toujours été en tête des affections de Golias dans le trombinoscope. Cela ne surprendra pas les lecteurs de ce blog. Mgr Stenger rejoint les illustres amis de Golias, les Rouet (mitre d’honneur), les Dagens, les Grallet, donné  comme l’évêque préféré de Golias, etc….

« L’état d’esprit comme les procédés employés par cet organe (Golias) de presse notamment ses fréquentes attaques contre les activités et les responsables de l’Eglise, conduisent, au jugement de la Conférence des Evêques, à se demander en quel sens cette revue peut prétendre au titre de catholique ». (1998)

Cette admonition est certainement oubliée de Mgr Stenger et il lui préfère certainement la devise « L’empêcheur de croire en rond ».

Mgr Stenger n’a sans doute pas lu que le détracteur de son confrère dans l’épiscopat, Mgr Aillet, le père Oronos est un adepte de Golias qui a édité son pamphlet.

Il serait long et fastidieux de raconter ici toutes les insanités de Golias que nous avions nous-mêmes épinglées dans « Le Terrorisme Pastoral ». Nous n’en retiendrons qu’une seule, de taille. Le patron de cette officine, Christian Terras, a publié en 2010 « La véritable histoire des évêques sous Vichy, 1940-1944 ». Ramassis de toutes les saletés et de tous les clichés des ennemis de l’Eglise et de l’histoire.

Or ,il se trouve qu’une véritable historienne, Sylvie Bernay, chercheuse au CNRS, a publié en avril 2012, « L’Eglise de France face à la persécution des juifs ». Ouvrage à la documentation exceptionnelle dont la présentation se termine par ces mots : « Une somme magistrale qui invite à repenser le rôle de l’Eglise sous l’Occupation ».

Inutile de dire où est la vérité et où est le parti pris de dénigrement et de contrevérités.

C’est le torchon Golias, insulteurs des évêques mort et vivants que Mgr Stenger a choisi pour parler de paix !

Nous n’allons pas donner ici le fatras des lieux communs sur le conflit israélo-palestinien mais simplement rapporter la dialectique de Mgr Stenger.

Question de Golias : « L’Eglise produit un certain nombre de textes au sujet des questions de justice sociale et internationale. Pourquoi ne se mobilise-t-elle pas à hauteur de la qualité de ces textes sur les questions internationales et  de justice sociale, alors même quelle sait mobiliser avec ferveur sur les questions de morale familiale, comme nous venons de le voir avec le mariage pour tous ?

Mgr Stenger : « … S’il y a de fortes réponses à l’opinion des chrétiens sur l’école catholique en 1984, et maintenant sur le mariage pour tous, c’est d’après moi parce que beaucoup de personnes sur ces questions se sentent menacées sur les bases de leur vie, sur ce qui représente les bases traditionnelles de leur vie familiale et sociale.

Ce qui pour eux est en jeu, c’est le sens qu’ils donnent à partir de leurs repères, à  la famille, au mariage , à leurs enfants. D’où leur réactivité sur un sujet qui met en cause le sens de la vie tel qu’ils le portent».

Et Mgr Stenger de déplorer que les catholiques ne manifestent pas en masse pour la cause des migrants et pour le désarmement nucléaire.

 1 Les motifs de mobilisation sont des réponses à l’opinion  et non pas la défense du droit de l’Eglise à enseigner  et des parents à choisir l’école pour leurs enfants.

2 Les manifestants sont des personnes qui se sentent menacées sur les bases de leur vie … les bases traditionnelles. C’est –à- dire des peureux, des frileux, des ringards refermés sur eux-mêmes devant ce qui met en cause le sens de la vie tel qu’ils le portent. Ceux qui manifestent le font par  réflexe égoïste.

Pas un instant il n’est suggéré par celui qui est malgré tout un évêque de l’Eglise catholique,  que ces manifestants puissent se battre pour quelque chose de plus grand qu’eux à savoir l’ordre naturel et divin !

 En réalité,la chose n’est pas dite mais elle découle de ce discours : Les manifestations pour l’école catholique et contre le mariage pour tous sont des manifestations de classe !

A l’opposé les manifestations pour les migrants et le désarmement nucléaire sont des manifestations engagées et altruistes.

La dialectique stengérienne est une bénédiction pour Golias qui se repaît de divisions, d’oppositions et de conflits. Elle est issue de toute la pratique de la théologie de la libération dont Mgr Stenger s’est fait le dispensateur.

L’honneur perdu de Mgr Stenger n’est pas seulement de vaticiner dans une revue qui tire son succès des scandales ; il est dans cette pratique qui découle soit d’une atrophie intellectuelle, soit d’une pratique délibérée de la dialectique révolutionnaire la plus classique.

L’évêque qui a inventé la quatrième tentation du Christ est réalité un commissaire politique qui en parfait idéologue interprète les signes des temps.

 

 



06/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 129 autres membres