Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Suite de la trahison de François en Chine

Cher lecteur,

 

Je n'ai pas abandonné le bon combat. Je suis seulement en train d'écrire un ouvrage dont vous pouvez deviner l'importance en lisant ce blog. Merci de votre compréhension.

 

Yves Daoudal ce jour :

 

François avait envoyé Mgr Celli demander à Mgr Peter Zhuang Jianjian, évêque clandestin de Shantou, de laisser la place à Mgr Joseph Huang Bingzhang, évêque officiel excommunié. Mgr Zhuang Jianjian, 88 ans, avait fermement protesté, et le cardinal Zen avait écrit au pape. Mais personne ne peut rien contre l’alliance entre le souverain pontife et le parti communiste le plus puissant de la planète. Hier a eu lieu la cérémonie du départ de l’évêque catholique et de son remplacement par l’évêque schismatique dont François a relevé l’excommunication, mais qui demeure évêque de l’Association patriotique toujours non reconnue par Rome. On a noté qu’étaient présents des personnalités du pouvoir, dont Mgr Shen Bin, vice-président de la soi-disant conférence épiscopale. Une façon pour les communistes chinois de montrer qu’ils ont gagné la partie, et que les catholiques n’ont qu’à acquiescer à ce que le pape lui-même a voulu.

Il y a eu ensuite une « messe d’action de grâces ». A laquelle Mgr Zhuang Jianjian n’a pas participé

 



24/01/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 159 autres membres