Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Trois bonnes nouvelles pour partir en vacances

1 ) La salle de presse du Vatican corrige les demandes du Cardinal Sarah.  Magnifique nous savons ainsi que le gouvernement pontifical dispose d'un instrument de contrôle des chefs de dicastère. Ceux qu'elle n'a pas marginalisé sont sous la surveillance idéologique  d'une entité Presse-Police de la pensée. Preuve absolue de l'existence d'un gouvernement réduit à une idéologie hors de toute raison.

 

2 ) 45 théologiens et philosophes du monde entier ont envoyé (canon 212§2)  au Doyen du Sacré Collège un texte critique sur Amoris Laetitia. Il sera transmis à 218 cardinaux et patriarches.

On passe à la vitesse supérieure ! Jusqu'ici les critiques étaient formulées par des personnes isolées. Cette association indique l'existence d'un réseau. Ce réseau fonctionne et a envisagé son extension. On change de registre ! La bataille est engagée.

 

3 ) Voici ce qu'on lit aujourd'hui sur l'excellent site américain LIFESITENEWS.

 

The Synod on the Family revealed, he says, the determination of, “a group of pastors and theologians” that “do not hesitate to undermine the Church's doctrinal cohesion.” This group, he added, “functions in the manner of a powerful, international, well-heeled, organized and disciplined party.”

The active members of this party have ready access to the media; they frequently appear unmasked. They operate with backing from some of the highest authorities in the Church. The main target of these activists is Christian morality, criticized for having a severity incompatible with the "values" of our time. We must find ways which lead the Church to please, by reconciling its moral teaching with human passions. … Through this network, the neo-casuists will be able to hold sway over the wheels of the Church, influence the choice of candidates for high office, forge alliances which imperil the Church’s very existence.

 

Je résume : Un groupe de pasteurs et de théologiens n'hésite pas à saper la cohésion doctrinale de l'Eglise. Il fonctionne à la façon d'une puissance internationale, bien financée, organisée et disciplinée à la manière d'un parti.

Les membres de ce parti ont accès aux médias, ils travaillent souvent masqués en se mettant à couvert derrière les plus hautes autorités de l'Eglise. Le but principal de ces militants est de dénigrer la morale chrétienne comme incompatible avec les valeurs de notre temps. .. A travers ce réseau, ils veulent influencer les rouages de l'Eglise, orienter le choix des candidats aux postes élever, forger des alliances qui mettent en péril l'existence même de l'Eglise.

Déclaration de Mgr Schooyans qui fut conseiller de Saint Jean Paul II

 

Ces trois exemples nous montrent clairement où est notre devoir. Nous ne faillirons pas !

 



13/07/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres