Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

DE PIRE EN PIRE

DE PIRE EN PIRE !

 

Nous buvons le calice jusqu'à la lie.

 

Nous aurions voulu vous annoncer une bonne nouvelle - en dehors de celle, inaltérable, de la Nativité - et voilà que nous sommes replongés dans les horreurs de l'amateurisme pontifical !

 

Lors de la messe du dimanche 27 décembre, dans la basilique Saint-Pierre en la fête de la Sainte Famille, Jésus, Marie, Joseph, le pape a déclaré : (nous citons la version officielle de l'homélie parue sur le site du Vatican) http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/homilies/2015/documents/papa-francesco_20151227_omelia-santa-famiglia.html

 

 

« Pour cette « escapade », (au temple de Jérusalem), Jésus a dû aussi probablement faire des excuses à ses parents. L'Evangile ne le dit pas mais je crois que nous pouvons le supposer ».

Ces deux phrases se situent dans le cinquième paragraphe.

 

Dans le reste de son commentaire, le pape omet : « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous  pas que je dois m'occuper de ce qui regarde le service de mon Père ? ». « Mais ils ne comprirent point cette parole ».

 

Voilà à quoi nous sommes rendus !

 

Nous refusons de rechercher les causes de cette dérive hérétique chez le pape et les intentions qui le poussent à rompre avec l’enseignement bimillénaire de l’Eglise.

 

Si le Christ s’est excusé, c’est qu’il n’est pas Dieu.

 

 Si on peut faire un commentaire de l’Evangile en l’amputant d’une partie essentielle qui en ruine le sens, qui nous rendra justice ?

Car cette hérésie proférée par le pape est connue depuis les premiers siècles de l’Eglise. Dans la Catena Aurea, (tome 5, page 139), Saint Thomas d’Aquin cite Epiphane de Salamine contre l’hérésiarque Ebion. « C’est à douze ans et non à trente seulement que le Christ a été trouvé admirable par la grâce de ses discours. C’est pourquoi on ne peut pas dire qu’il fut fait Christ, c’est-à-dire oint du Seigneur, lorsque l’esprit fut venu en lui par le baptême, mais dès son enfance il reconnut le temple et son Père ».

 

Les propos du pape sont la porte ouverte à l’adoptianisme selon lequel Dieu aurait choisi le Christ seulement à son baptême par Jean Baptiste.

 

Cette distorsion de l’Evangile est particulièrement scandaleuse de la part d’un jésuite qui a dû passer sa vie à suivre et à donner les Exercices de Saint–Ignace.

 

 Le livre des Exercices dans la partie intitulée, Les mystères de la vie de Notre Seigneur Jésus Christ, on lit au troisième point, page 136 : « Passé les trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des Docteurs et discutant avec eux. Comme ses parents lui demandaient où il avait été, il répondit : « Ne saviez-vous pas que je dois être auprès de mon Père ? (Legi gallicam translationem Libri, Exercitiorum Spiritalium S. Ignatii de Loyola, a P. Paulo Doncoeur effectam et, meo iudicio.)

 

Une fois de plus on ne peut que déplorer la recension faite par les sites catholiques qui occultent ce genre d’abomination ! On va droit dans le mur !

 

 

 

 

 

 

 

 



30/12/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres