Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Antoine Renard et la politique

Antoine Renard et la politique

 

 

Le 25 juin 2013 nous avons publié un article intitulé, « AFC, Antoine Renard, Nicolas ».

Nous avons expliqué que le président des AFC s'égarait du côté des socialistes avec les Poissons Roses et que cela était surprenant car les AFC étaient aux ordres de l'épiscopat, c'est-à-dire du noyau dirigeant de l'épiscopat. (Comme les APEL)

Depuis cette date il est rentré dans le giron épiscopal. Cela se traduit par  la lettre qu'il vient d'envoyer aux responsables des AFC.

 

Si on ne connaît pas le cordon ombilical qui relie les AFC à l'épiscopat on ne peut rien comprendre à la situation.

 

1- Le noyau dirigeant de l'épiscopat (NDE) n'apprécie pas du tout les manifestations. Le nombre et la participation des évêques sont ridicules au regard de la gravité des enjeux et de  la mobilisation des catholiques. Il faut être aveugle pour ne pas faire ce constat.

 

2 – A plus forte raison LMPT  et pire, Jour de Colère, ne sauraient engager des troupes catholiques.

 

3 – Le NDE a compris que toute mobilisation est un acte contre le président, le gouvernement et les socialistes. Il s'agit donc d'un acte politique  qui va entraîner demain et pour longtemps les catholiques hors des partis traditionnels vers le populisme ou d'autres formes de contestations. Le NDE s'est toujours opposé à cette forme de dérive en privilégiant les cathos de gauche (héritiers de Jacques Delors) partout et de façon constante grâce à son appareil médiatique. Aujourd'hui l'option idéologique de NDE ne peut plus faire recette car les jeunes manifestants sont moins dociles que leurs aînés.

 

4 – Ces foules sont d'ailleurs minoritaires dans la sphère catholique mais on sait que pour faire basculer une élection il n'est pas besoin d'être majoritaire. Le risque est si grand que  LA VIE-LE MONDE en a fait deux fois sa couverture à sept mois d'intervalle : le 2 mai 2013 : « UN MAI 68 DE DROITE », et le 5 décembre 2013 : « LA TENTATION FN, Les catholiques, vont - ils craquer ? ».

 

5 – Même si le FN Philipot a bien œuvré pour éloigner les cathos du FN avec « son droit à l’avortement » le danger subsiste et comme nous l'avons écrit il y aura d'autres interventions épiscopales pour anathématiser le populisme !

 

6 – Avec la visite de Hollande au Vatican, le NDE ne veut montrer qu'il y a un terrain d'entente avec les socialistes au-delà des oppositions. Les deux thèmes qui vont être développés pour une alliance tactique sont l'écologie et l'immigration parfaitement modulables avec les « pauvres » chers au pape François. Le CCFD et le Secours Catholiques sont les deux fers de lance de l'opération.

 

7 – Le NDE n'appellera pas, (?), à faire barrage au populisme mais il va préparer le terrain au PCD avec … Antoine Renard qui est chargé de rameuter sur son nom les familles catholiques aux élections européennes. CQFD.

 



20/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 129 autres membres