Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Complément sur la mémoire ...

 

Pas facile de gérer seul une montagne d'archives !

 

Je rends à Yves Daoudal ce qui lui revient et à RECONQUETE la place qui est la sienne dans cette histoire tragique. Dans le n° 209 de juin juillet 2004, page 4, RECONQUÊTE  a publié sous la plume de Y.D : La promotion obligatoire de l'homosexualité.

 

Voici cinq paragraphes. Ils sont une leçon politique en vue des prochaines européennes.

 

"Ca y est. La loi contre l'"homphobie", si souvent et si longtemps promise, est sur les rails. Présentée au Conseil des Ministres au moment de la gay pride, elle devrait être adoptée par le Parlement d'ici la fin de l'année. Il aura fallu un gouvernement de droite, bien sûr pour cette nouvelle initiative de subversion de la loi naturelle, comme il a fallu un gouvernement de droite pour légaliser l'avortement et pour instaurer, tput récemment , le divorce-répudiation.

 

"Toute critique de l'homosexualité pourra être poursuivie , il sera interdit d'exprimer la simple vérité sur le sujet.

 

Les homosexuels sont donc une race à part, spécialement protégée. Car on constate que la loi est calquée sur les lois dites anti-racistes, jusque dans sa formulation strictement identique, et dans les peines encourues, elles aussi strictement identiques;

 

"En fait, il s'agit de compléter les lois anti-racistes, en ajoutant l'expression "orientation sexuelle" dans la répression de l'incitation  à la discrimination, à la haine ou à la violence à raison de la race, de la nationalité, de l'ethnie...comme cela se trouve déjà dans l'article 13 du traité d'Amsterdam qui n'avait pas oublié cette "oriebntation sexuelle" dans son interdiction  de toutes les discriminations.. La loi  contre l'homophobie ne fait donc que transcrire dans le droit français l'injonction du traité européen".

 

[...]

 

"La loi contre l'homophobie est donc à la fois une applications des traités européens et une préparation à l'instauration du" mariage homoseuxelle" : toute campagne menée contre le projet de "mariage" homosexuel  tombera ipso facto  sous le coup de la loi contre l'homophobie."

 



20/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres