Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Instant T + 1

 

INSTANT – T + 1    

 

La manif du 26 sera une grande réussite. Il n’est pas besoin d’être devin pour faire pareil pronostic.

Le problème,  c’est le passage au politique. De cette transition dépend le succès d’un combat qui a seulement commencé avec les manifestations.

Il faut d’abord se méfier des bavards qui vous promettent la victoire pour demain, après demain ou dans un an. Ils n’en savent rien. Ce qui compte c’est d’assurer la montée marche par marche, étape par étape pour atteindre le sommet. Pas seulement la suppression de la loi Taubira mais la recomposition politique de la France. Donc pas seulement l’installation d’une assemblée de circonstance pour jouer un coup et tout perdre aux élections suivantes.

Nous  voyons enfin  ici et là des réflexions stratégiques et tactiques ce n’est pas trop tôt. Il faut abandonner cette improvisation due au mode de manifestations à répétition et s’installer dans une analyse de tous les instants car nous sommes au contact de l’ennemi et il serait stupide de croire qu’il va se satisfaire de sa victoire légale. Il a parfaitement compris que la réaction est très profonde. En d’autres temps, Maurras aurait parlé de « divine surprise ». Le pays réel est en marche. Il n’a pas encore de chef. Comme souvent, celui-ci se révèlera dans les mois à venir. Ne nous précipitons pas pour en mettre un sur le pavois. Les catholiques surtout ont bien failli tout rater avec leur inconscience et leur ignorance des motivations de certains de leurs alliés.

Pour notre part nous allons continuer à dresser le paysage de la cinquième colonne chrétienne.

Il faut aussi se débarrasser des illusions mortelles.

Une analyse récente d’une personne tout à fait bien disposée pour la cause, propose quatre objectifs.

L’intention rejoint parfaitement la nôtre : « L’ensemble de la mobilisation doit trouver une traduction politique sans quoi tout cela aura été vain ».

« Le premier objectif doit être d’obtenir des chefs de l’UMP, un engagement solennel public d’abolir la loi Taubira dans l’éventualité de leur accession aux affaires en 2017 »

Ce premier objectif est parfaitement illusoire.

Il n’y a pas, il ne peut  pas y avoir d’engagement, à plus forte raison, solennel et public avec les chefs de l’UMP parce qu’ils ont la même « philosophie », il professe le même humanisme que le PS. Les déclarations de Fillon et Copé, Mariton et consorts sont sur ce point, indiscutables et ne comportent aucune nuance.

Nous  savons ce qui s’est passé pour le député Vaneste et pour Arnaud Cléré de Gamaches (Somme). L’idéologie du parti l’emporte sur toute autre considération.

Nous sommes même convaincus  que la Providence nous a fait ce cadeau : permettre que cette loi abominable soit présentée et votée par les socialistes car il n’est pas certain qu’avec un habillage UMP la même loi aurait entraîné semblable opposition.

En revanche un UMP qui aura été éjecté du parti peut être soutenu après son éjection.

Le cas du Front National est plus ambigu.

Marine Le Pen a esquivé toute réponse claire au sujet de la loi Taubira au prétexte que c’était pour faire diversion que le PS se lançait dans cette opération et que les vrais problèmes étaient ailleurs. Cela ne nous apparaît pas très convaincant. On peut en effet penser que le PS faisait diversion. Mais cela empêchait-il de dénoncer le changement de civilisation ? Un chef de parti politique ne se serait pas abaissé en le proclamant haut et fort sans pour autant perdre l’acuité de son jugement sur  la tactique de son adversaire.

Mais je pense que la raison de ce silence est ailleurs et que le dépôt de gerbe à Jeanne d’Arc est de pure forme. Marine Le Pen s’est désintéressée d’un électorat traditionnel trop catholique à son goût. Elle n’avait pas envie de le voir resurgir à propos des débats sur le mariage pour tous. Aujourd’hui elle vise les déçus de la gauche.

Ce jugement doit être nuancé eu égard à la position de Marion Maréchal qui a été très courageuse et sans faille face à la loi Taubira.

Une chose est certaine il faudra faire barrage au PS et à l’UMP aux européennes le 14 mai 2014.

« Second objectif. La mobilisation doit présenter 30 000candidats aux élections municipales, selon la sensibilité de chacun ».

Il s’agit là de peser sur la vie des partis pour qu’ils orientent dans le bon sens leur politique.

Dans des milliers de villes et villages se sont manifestés de petits groupes déterminés. Sauront-ils comprendre jusqu’où doit aller leur engagement ? L’opération menée à Paris contre NKM peut se reproduire partout même sans primaires.

 

 Troisième objectif : réponse du faible au fort, harcèlement démocratique selon un mode qui peut être ludique.

 Oui, pourquoi pas. Difficile de se renouveler. On s’y épuise vite.

Quatrième objectif : la formation.

La liste des noms  référencés est très éclectique.

Je dirais plus simplement  à tous ces jeunes :

Inscrivez-vous sur les listes électorales et vérifiez que vous avez bien été enregistré. N’attendez pas la dernière minute. Cinquante voix et la municipalité est à vous !

Montez dans votre département un service d’information pour vos amis et pour savoir véritablement avec qui vous travaillez. Les infiltrés vont être légions. Attention aux pièges.

 

 

ANALYSE DE CIVITAS

(Sa pertinence semble sonner juste. Certainement elle n’est pas la seule)

CIVTAS

17 rue des Chasseurs

95100 Argenteuil

Le conseil constitutionnel vient de valider l'inique loi Taubira en estimant "qu'elle n'était contraire à aucun principe constitutionnel" dans le sens où cette loi " n'intéressait ni les droits, ni les libertés fondamentales..."

Le pouvoir par la voix du conseil constitutionnel aura donc ignoré une fois de plus avec mépris et autisme non seulement le bon sens élémentaire mais aussi l'intérêt général de la société toute entière que cette loi va contribuer à détruire en dénaturant le mariage et en défigurant la famille. 

Le conseil constitutionnel composé à majorité de personnalités de "droite" nommées par l'UMP, aura donc, sans surprise, emboité le pas au législateur et à l'exécutif socialiste dans leur entreprise concertée de destruction de la famille, c'est à dire, in fine, de la France.

Sans vergogne, ce même conseil aura donc piteusement avalisé une loi qui au nom de l'égalité privera certains enfants de la liberté fondamentale et du droit d'avoir un papa et une maman, créant ainsi de nouvelles inégalités dans notre pays. Il aura été suffisamment répété qu'une différence de situation pour des adultes ne permettait pas une égalité de droits.

Que pouvait-on attendre de mieux de Jean-Louis Debré, grand ténor du "gaullisme"  et de la "droite", si ce n'est un atavisme familial. Son père Michel Debré qui après avoir été un défenseur farouche de l'Algérie française et qui pourtant a participé en tant que premier ministre à son abandon, est l'icône et la parfaite illustration de la "droite" UMP qui ces dernières semaines s'est débattu pour  faire croire à son attachement artificiel aux valeurs traditionnelles de notre société tout en ne cherchant simplement qu'à instrumentaliser la saine réaction populaire contre les folles dérives du gouvernement socialiste.

Ce soir, tout en appelant à la "responsabilité", le président  de la République vient d'annoncer qu'il promulguerait dès demain cette loi contre nature qui en détruisant la famille mettra en péril l'équilibre sociétal et menace par là, la paix civile dans notre pays.

Une loi doit servir le bien commun de la société et en aucun cas nous ne reconnaitrons qu'une telle loi mérite obéissance ou respect.

C'est ce même président de la république qui a affirmé hier lors d'une conférence de presse vouloir "laisser une trace" de son mandat dans l'histoire. Cette trace ce sera la ruine organisée de notre société et un changement de civilisation qui nous conduit vers une "culture de mort".

Nous appelons tous les défenseurs de la famille à ne pas se décourager ou se démobiliser par les effets d'annonces calculés d'un pouvoir tous les jours un peu plus aux abois. Car par ailleurs la situation économique, sociale, sécuritaire ne fait que se dégrader et tôt ou tard la réalité s'imposera. 

Mais nous, le Pays réel, nous pouvons contribuer par notre mobilisation persévérante au retour du bon sens et des valeurs qui ont fait l'âme et la grandeur de notre pays.

Si vraiment cette infâme loi Taubira "n'est contraire à aucun principe constitutionnel" et bien c'est qu'il est temps de changer de constitution!

Cette décision du conseil constitutionnel, composé de ténor de la "droite", d'avaliser cette loi infâme défendue par la "gauche", prouve une fois de plus que désormais le clivage "droite-gauche" est entré dans l'histoire.

La réalité du clivage actuel c'est "Pour ou Contre" la pourriture révolutionnaire véhiculée et illustrée par mai 68 et ses protagonistes.

Un printemps français est en marche qui au lieu de s'essouffler doit se transformer en un profond sursaut puis en un tsunami contre-révolutionnaire.

Dans ces heures les plus sombres de notre histoire, nous prions Notre Dame de France et sainte Jeanne D'arc d'accorder à notre pays de se redresser et de donner à tous les patriotes et catholiques Français le courage de défendre la famille sans défaillir et sans se résigner.

Selon le président de la république cette loi inique sera une loi "de consensus, de réconciliation et de progrès".

Alors le 26 mai à Paris aux cotés de Civitas et de nombreuses associations, venez exprimer sans concession et avec détermination ce que les défenseurs de la famille pensent du prétendu consensus et du  prétendu progrès, véhiculés par cette loi contre nature.

Venez dire à ce gouvernement qu'il n'y aura pas de réconciliation possible au détriment des plus faibles, ceux qui doivent être protégés, c'est à dire les enfants.

Venez dire stop aux arnaques et aux folies de la droite et de la gauche. 

Retrouvons nous et conjuguons résolument nos forces sous un mot d'ordre unique et sans concession:

"Du Balai aux ennemis du mariage, de la Famille et de la France!"

 

 

 



18/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 129 autres membres