Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Jeu de rôles au Gabon et agences caritatives

Lors de sa visite au Gabon le Premier ministre français,  François Fillion, a été accueilli par une lettre en forme de réquisitoire violent contre la France et le président Ali Bongo et son gouvernement.

Nous ne nous intéressons pas au contenu qui peut se résumer ainsi : le gouvernement français et le gouvernement gabonais sont des voleurs complices de la ruine du Gabon et de l’appauvrissement de sa population.

Ce qui retient notre attention c’est le montage médiatique.


Pour informateurs les plus honnêtes, cette lettre est signée par des ONG et des syndicats ; cependant que dans les commentaires, on retient surtout les ONG.

Pour les autres, comme par exemple, Infosgabon, (relayé au Canada par « Solidarité gabonaise de Montréal ), les syndicats disparaissent et le titre devient : « Des ONG proches de l’opposition ont écrit à François Fillion ».

Une approche un plus serrée sur l’identité des signataires révèle que sur treize (13), il n’y a que deux ONG. Le reste est composé d’une association représentant d’autres associations, d’un consortium d’ONG, de  huit syndicats, (convention, union ou fédération d’enseignants ou de la fonction publique du Gabon) et d’un observatoire.

 

Je passe sur les syndicats qui sont là pour faire nombre et impressionner. Ils sont aussi représentatifs que les syndicats français et sont financés par la …dictature du Président Bongo !

OND : observatoire de la démocratie ; président, Dieudonné Minlama Mintogo.

ROLBOG ou ROLBG : réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance ; président du conseil d’administration, Georges Mpaga. (Sur la société civile, voir Le Terrorisme Pastoral , page 38).

AFRIQUE HORIZONS : ONG de défense des droits de l’homme ; président Alain Moupopa. Il est avec les autres présidents cités, l’auteur d’une lettre au Président OBAMA du 8 juin 2011 dans laquelle il affirme que le président Ali Bongo est « le responsable de la faillite et de la ruine générale du pays ».

BRAINFOREST : ONG pour la sauvegarde de la Forêt gabonaise, membre de Alternatives Internationales ;  président Marc Ona Essangui ; prix Goldman de l’environnement 2009.

PUBLIEZ CE QUE VOUS PAYEZ : PCQVP, ou en anglais PWYP. Consortium d’ONG (environ 600 membres, parmi lesquelles le CCFD, OXFAM-France, Secours catholique/ Caritas,- responsable Michel ROY aujourd’hui à Caritas Internationalis-, Développement et Paix) ; Marc Ona Essangui  coordinateur  de la coalition internationale; Georges Mpaga, coordinateur  adjoint de la coalition gabonaise. Mêmes associations et mêmes hommes.

L’objet de ce consortium est présenté par le CCFD :

« Publiez ce que vous payez

La transparence des entreprises par la présentation pays par pays de leurs activités.

L’opacité qui entoure les activités des multinationales pourrait être considérablement réduite - même dans le secteur extractif - si les entreprises multinationales communiquaient dans leur bilan annuel des informations clés (nom des filiales, effectifs salariés, chiffres d’affaire, bénéfices et paiements des impôts aux gouvernements) sur leurs activités dans chacun des pays d’implantation. L’accès à de telles informations rendrait les multinationales plus redevables vis-à-vis de leurs propres actionnaires et salariés, mais aussi auprès des Etats dans lesquels elles sont implantées, ainsi qu’auprès de ses clients et des sociétés civiles. La mise en place de ce seuil de transparence, défendue par de nombreuses organisations de la société civile, préviendrait également en partie les stratégies abusives d’optimisation fiscale que peuvent mettre en place les maisons mère pour réduire leur charge fiscale en transférant les bénéfices dans des territoires moins fiscalisés."

 

Comme c’est beau la transparence chez les autres ! Et si les ONG s’y mettaient ! Si l’on savait enfin l’activité dans chacun des pays d’implantation !


On l’aura compris, la lettre adressée à François Fillion n’a d’utilité que pour PCQVP. Les autres signataires sont les locaux de l’étape !  En revanche c’est une bonne relance pour le dossier du CCFD publié en juin 2009, « Bien mal acquis . A qui profite le crime ? »

Il est tout à fait intéressant de voir le CCFD jouer les redresseurs de tort et les vertueux défenseurs des pauvres en accusant les chefs d’Etat du tiers-monde et lister les pays qui restituent aux Etats les sommes et/ou les biens que les dictateurs ont amassé chez eux. Le classement établi par le CCFD place les Etats Unis en tête des plus gros « restituteurs ».  

Il ne faut pas oublier que parmi les associations qui supportent PQCVP, il y a OPEN SOCIETY INSTITUTE de George SOROS philanthrope bien connu !

 

Nous attirons une fois encore l’attention sur Michel ROY et ce n’est pas fini ; c’est pourquoi nous sommes toujours inquiets quant au redressement de Caritas Internationalis. Cet homme-là est un homme du premier cercle ; nous avons déjà repéré son orientation idéologique elle ne fera que se confirmer.

Et le peuple chrétien dans tout cela ? Il ne sait rien. Il ne peut rien savoir. Aussi nous allons continuer à dévoiler ce que cache cet enchevêtrement de réseau absolument inouï.

Nous sommes partis d’une banale lettre d’interpellation violente à l’égard du Premier Ministre français, nous avons précisé la présentation tendancieuse des signataires et nous avons découvert les vrais acteurs, les membres d’un consortium planétaire dont le CCFD et le Secours Catholique ! 

Nous verrons prochainement qu’elle est l’activité véritable de ces agences caritatives qui est aussi celle de Développement et Paix au Canada, Trocaire en Irlande ou de Cafod en Angleterre.

Indépendamment, derrière, à côté ou avec les aides ponctuelles pour les petits pêcheurs, les petits producteurs, les petits éleveurs, il y a une formidable machine de guerre idéologique qui n’a rien à voir avec la doctrine sociale de l’Eglise ou une quelconque « Caritas in veritatis » Charité dans la vérité.



29/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 129 autres membres