Le Terrorisme pastoral

Le Terrorisme pastoral

Le pape , l'Islam et la franc-maçonnerie

Le pape, l’Islam et la franc-maçonnerie

 

 

 

 

Le voyage du pape dans les Emirats Arabes Unis est des plus intéressants. Il nous ramène à la foi du pape, à l’enseignement de l’Eglise le plus évident sur Dieu et la création de l’homme et nous plonge dans la relation de la religion pontificale avec la maçonnerie.

Sur ce dernier point nous renvoyons à l’analyse que nous sommes seuls à avoir faite après les révélations du cardinal Kasper à la presse italienne et dans son livre « La révolution de la tendresse et de l’amour ».

 

Dans un article (en italien) court et parfaitement documenté le professeur Roberto de Mattei a rendu raison, sans l’ombre d’une hésitation, des déclarations pontificales : de saint Ambroise au IV Concile du Latran ; de Grégoire XVI à Léon XIII et à Pie XI.

 

« La fraternité entre les personnes de diverses religions. (…) Les paroles du pape démontrent l’éloignement actuel de l’Eglise du contenu de Humanum Genus (1884), la dernière grande condamnation catholique de la maçonnerie.

 

Nos remarques

 

1 Cette politique de la « rencontre » y compris avec l’islam, le cardinal Bergoglio l’a pratiquée depuis longtemps. Elle est même un élément constitutif de la théologie du peuple qui, faut-il le rappeler, est la théologie du pape.

 

2 Le professeur de Mattei rapporte avec à propos le message de la Grande Loge d’Espagne à l’occasion du 25 décembre 2018 : « Tous les maçons du monde s’unissent à la pétition du pape en faveur de la fraternité entre les personnes de diverses religions ».

 

 

3 On a commenté l’emploi abusif de l’Arche de Noé par le pape. Pour sauver l’humanité, Dieu a ordonné à Noé de construire l’Arche. « Nous aujourd’hui au nom de Dieu, pour sauvegarder la paix, nous avons le devoir d’entrer ensemble, comme une unique famille dans l’arche qui pourra fendre les mers dans les tempêtes du monde : l’arche de la fraternité. ». « Le pluralisme et la diversité des religions, des couleurs, du sexe de la race et de la langue ont leur source dans la sage volonté divine, avec laquelle Dieu a créé les êtres humains. »

 

 

4 Pourquoi cette reprise de « l’arche » ? Le pape ne s’adresse pas seulement aux islamistes mais à l’ensemble de la famille humaine qui dans ses récits les plus anciens connaît, en dehors de la Bible, d’une façon mythologique ce passage de la Genèse. Or qui, aujourd’hui, a repris le « mythe » de l’Arche sinon la Franc-maçonnerie. Tous les rites, tous les commentaires sur l’origine des loges font états de l’ARCHE. Personne en dehors des maçons ne pouvait mieux comprendre et recevoir le message du pape que les « fils de la lumière ».

Le franc-maçon Pierre Simon un des principaux acteurs de la révolution sexuelle en France écrit : « L’alliance noachite en effet, à laquelle les francs-maçons réguliers veulent se référer, est vraiment universelle ; le privilège de l’ancienneté lui permet de ne contredire aucune autre alliance, que ce soit celle d’Abraham, de Moïse, de Jésus ou de Mahomet ». (De la vie avant toute chose, page 171).

 

 

5 Déclarations lors de la Conférence de presse

 

« Si nous croyants, nous ne sommes pas capables de nous donner la main, de nous serrer entre les bras, de nous embrasser et aussi de prier, notre foi sera vaincue ; Ce document (Déclaration sur la fraternité), est né de la foi en Dieu qui est Père de tous et père de la paix … C’est un document qui a été développé en presqu’une année, avec des allers-retours, des prières…il a pris le temps de mûrir, un peu confidentiel, pour ne pas accoucher de l’enfant avant l’heure » […]

« On m’accuse de me laisser instrumentaliser, mais pas seulement les musulmans ! par tout le monde y compris les journalistes !... Il y a une chose que je veux dire et je le redis clairement : du point de vue catholique, le document n’est pas allé au-delà du Concile Vatican II d’un millimètre. Rien. Le document a été fait dans l’esprit de Vatican II. Avant de prendre la décision de dire : c’est bien ainsi, arrêtons-nous ici, je l’ai fait relire par des théologiens et aussi par le théologien de la Maison pontificale qui est un dominicain de la plus belle tradition dominicaine, pour ne pas aller à la chasse aux sorcières mais voir ce qui est juste. Et il a approuvé. Si quelqu’un ne se sent pas bien je le comprends, ce n’est pas une chose de tous les jours, et ce n’est pas un pas en arrière. C’est un pas en avant qui vient d’il y a 60 ans, le Concile qui doit se développer. Les historiens disent que, pour qu’un concile ait des conséquences dans l’Eglise, il faut 100 ans, nous sommes à mi-chemin. Cela m’est arrivé aussi. J’ai lu une phrase du document qui m’a surpris et je me suis dit : je ne sais pas si elle est sûre. En fait, c’était une phrase du Concile ».

 

A - Aucun texte du Concile n’établit que Dieu a créé la diversité des religions !

B – Le théologien de la Maison pontificale, le père Wojciech Giertych O.P. ,a déclaré le 7 février au National Catholic Register qu’il n’avait jamais approuvé ce texte.

 

 

 

 

 



08/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 159 autres membres